/   /   /  Luc 1     

Luc 1
Grande Bible de Tours


1 Beaucoup de personnes ayant entrepris d’écrire l’histoire des choses qui ont été accomplies parmi nous* ;
Plusieurs écrivains sans autorité, au témoignage d’Eusèbe, d’Origène, de saint Athanase, de saint Augustin, de saint Épiphane, avaient raconté d’une manière inexacte les faits et les enseignements évangéliques.
2 Suivant le rapport que nous en ont fait ceux qui, dès le commencement, les ont vues eux-mêmes, et furent les ministres de la parole,
3 J’ai cru, excellent Théophile, après avoir été exactement informé de toutes ces choses depuis le commencement, devoir aussi vous en représenter par écrit toute la suite,
4 Afin que vous connaissiez la vérité des choses dont vous avez été instruit.
5 Il y avait du temps d’Hérode, roi de Judée, un prêtre nommé Zacharie, de la famille d’Abia*, et sa femme, de la race d’Aaron, s’appelait Élisabeth.
Voy. I Paralip., XXIV, 10. David avait partagé les familles sacerdotales en vingt-quatre ordres, chargés du service religieux dans le temple de Jérusalem. Chaque ordre devait exercer pendant une semaine les fonctions du sacerdoce ; il se subdivisait en sept compagnies, dont chacune avait un jour de service. Le sort désignait le prêtre qui devait pénétrer dans le sanctuaire et faire brûler l’encens sur l’autel des parfums.
6 Ils étaient tous deux justes devant Dieu, marchant dans tous les commandements et les ordonnances du Seigneur, d’une manière irréprochable.
7 Ils n’avaient point de fils, parce qu’Élisabeth était stérile, et qu’ils étaient tous deux avancés en âge.
8 Or, Zacharie s’acquittant des fonctions du sacerdoce devant Dieu, suivant le rang de sa famille,
9 Il arriva par le sort, selon ce qui s’observait entre les prêtres, que ce fut à lui d’entrer dans le temple du Seigneur pour offrir l’encens ;
10 Et toute la multitude du peuple était dehors, priant à l’heure de l’offrande de l’encens.
11 Or un ange du Seigneur lui apparut, se tenant à droite de l’autel des parfums.
12 Zacharie, le voyant, en fut troublé, et la frayeur le saisit.
13 Mais l’ange lui dit : Ne craignez pas, Zacharie, parce que votre prière a été exaucée, et Élisabeth, votre épouse, vous enfantera un fils, auquel vous donnerez le nom de Jean.
14 Il sera pour vous un sujet de joie et d’allégresse, et beaucoup de personnes se réjouiront de sa naissance ;
15 Car il sera grand devant le Seigneur, il ne boira point de vin, ni d’aucune boisson enivrante, et il sera rempli du Saint-Esprit dès le sein de sa mère.
16 Il convertira beaucoup des enfants d’Israël au Seigneur leur Dieu,
17 Et il marchera devant lui dans l’esprit et la vertu d’Élie, pour unir les cœurs des pères avec ceux de leurs enfants, et ramener les incrédules à la prudence des justes, pour préparer au Seigneur un peuple parfait.
18 Zacharie répondit à l’ange : A quoi connaîtrai-je cela ? car je suis vieux, et ma femme est déjà avancée en âge.
19 L’ange répondit : Je suis Gabriel, qui suis présent devant Dieu ; j’ai été envoyé pour vous parler, et vous annoncer cette heureuse nouvelle ;
20 Et voilà que vous serez muet, et vous ne pourrez parler jusqu’au jour où ces choses arriveront, parce que vous n’avez point cru à mes paroles, qui s’accompliront en leur temps.
21 Cependant le peuple attendait Zacharie, et s’étonnait de ce qu’il tardait dans le temple.
22 Mais, étant sorti, il ne pouvait leur parler ; ils connurent qu’il avait eu une vision dans le temple ; il leur faisait des signes, et il resta muet.
23 Quand les jours de son ministère furent accomplis, il s’en alla dans sa maison.
24 Quelque temps après, Élisabeth, sa femme, conçut, et elle se tenait cachée durant cinq mois, en disant :
25 Le Seigneur a agi ainsi envers moi aux jours où il m’a regardée, pour me tirer de l’opprobre où j’étais devant les hommes.
26 Or, comme Élisabeth était dans son sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé de Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth,
27 Vers une vierge qu’un homme de la maison de David nommé Joseph avait épousée ; et le nom de cette vierge était Marie.
28 L’ange, étant venu vers elle, lui dit : Je vous salue, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
29 Celle-ci, l’entendant, fut troublée de ses paroles, et elle pensait quelle pouvait être cette salutation.
30 L’ange lui dit : Ne craignez pas, Marie ; car vous avez trouvé grâce devant Dieu.
31 Vous concevrez dans votre sein, et vous enfanterez un fils, à qui vous donnerez le nom de Jésus.
32 Il sera grand, et sera appelé le Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ; et il régnera éternellement sur la maison de Jacob,
33 Et son règne n’aura point de fin.
34 Alors Marie dit à l’ange : Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme* ?
L’évangéliste nous apprend que Marie était vierge, et, ici, Marie affirme qu’elle est résolue de vivre dans l’état de virginité ; autrement elle pouvait devenir mère comme les autres femmes engagées dans le mariage.
35 L’ange lui répondit : Le Saint-Esprit surviendra en vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de son ombre ; c’est pourquoi le Saint qui naîtra de vous sera appelé le Fils de Dieu.
36 Et voilà qu’Élisabeth, votre cousine, a conçu elle-même un fils dans sa vieillesse ; et ce mois est le sixième de celle qui est appelée stérile ;
37 Parce qu’il n’y a rien d’impossible à Dieu.
38 Alors Marie lui dit : Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon votre parole*. Et l’ange s’éloigna d’elle.
A ce moment s’opère le mystère de l’Incarnation : le Fils de Dieu prit la nature humaine dans le sein de la plus pure des vierges.
39 Or Marie, se levant en ces jours-là, s’en alla en diligence vers les montagnes, dans une ville de Juda ;
40 Et, étant entrée dans la maison de Zacharie, elle salua Élisabeth.
41 Aussitôt qu’Élisabeth entendit la voix de Marie, qui la saluait, son enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit ;
42 Et, élevant la voix, elle s’écria : Vous êtes bénie entre les femmes, et le fruit de vos entrailles est béni.
43 Et d’où me vient ce bonheur, que la mère de mon Seigneur vienne vers moi ?
44 Car, dès que votre voix a frappé mon oreille, lorsque vous m’avez saluée, mon enfant a tressailli de joie dans mon sein.
45 Et vous êtes bien heureuse d’avoir cru ; parce que ce qui vous a été dit de la part du Seigneur s’accomplira.
46 Alors Marie dit : Mon âme glorifie le Seigneur,
47 Et mon âme a tressailli d’allégresse en Dieu mon Sauveur,
48 Parce qu’il a regardé la bassesse de sa servante ; et voilà que désormais toutes les générations m’appelleront bienheureuse.
49 Car Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et son nom est saint.
50 Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.
51 Il a déployé la force de son bras. Il a confondu les orgueilleux dans les pensées de leur cœur.
52 Il a renversé les puissants de leurs trônes, et il a élevé les humbles.
53 Il a comblé de biens ceux qui étaient affamés, et il a renvoyé les mains vides ceux qui étaient dans l’abondance.
54 Se souvenant de sa miséricorde, il a pris sous sa protection Israël, son serviteur.
55 Selon la promesse qu’il a faite à nos pères, à Abraham et à sa postérité, à jamais.
56 Marie resta avec Élisabeth environ trois mois ; et elle revint dans sa maison*,
Plusieurs graves auteurs ont pensé que Marie fut présente à la naissance de Jean, le précurseur de son divin fils. Saint Luc aurait parlé, par anticipation, du retour de la sainte Vierge.
57 Cependant le temps auquel Élisabeth devait enfanter arriva, et elle mit au monde un fils.
58 Ses voisins et ses parents, ayant appris que le Seigneur avait signalé sa miséricorde envers elle, s’en réjouissaient avec elle ;
59 Et, le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l’enfant ; ils le nommaient Zacharie, du nom de son père.
60 Mais sa mère, prenant la parole, dit : Non, mais il sera appelé Jean.
61 Ils lui répondirent : Personne dans votre famille ne porte ce nom.
62 En même temps ils demandaient par signes au père de l’enfant comment il voulait qu’on le nommât.
63 Ayant demandé des tablettes, il écrivit dessus : Jean est son nom. Et tous furent dans l’étonnement.
64 Au même instant sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia, et il parlait en bénissant Dieu.
65 Tous ceux qui demeuraient dans le voisinage furent saisis de crainte ; le bruit de ces merveilles se répandit dans tout le pays des montagnes de Judée ;
66 Et tous ceux qui les entendirent les conservèrent dans leur cœur, et ils disaient : Que pensez-vous que sera cet enfant ? car la main du Seigneur était avec lui.
67 Et Zacharie, son père, fut rempli du Saint-Esprit, il prophétisa, en disant :
68 Béni soit le Seigneur Dieu d’Israël, parce qu’il a visité et racheté son peuple,
69 Et qu’il nous a suscité un puissant Sauveur* dans la maison de David, son serviteur ;
Littéralement, la corne ou la puissance du salut, pour dire un Sauveur puissant.
70 Selon qu’il avait promis par la bouche de ses saints prophètes, qui ont été dans les siècles passés,
71 De nous délivrer de nos ennemis, et des mains de ceux qui nous haïssent,
72 Pour exercer sa miséricorde envers nos pères, et se souvenir de son alliance sainte ;
73 Selon qu’il a juré à Abraham, notre père, qu’il nous accorderait
74 Qu’étant délivrés des mains de nos ennemis nous le servissions sans crainte,
75 Dans la sainteté et dans la justice, en sa présence, tous les jours de notre vie.
76 Et vous, enfant, vous serez appelé le prophète Très-Haut ; car vous marcherez devant la face du Seigneur pour lui préparer ses voies,
77 Pour donner à son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de ses péchés,
78 Par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, qui a fait paraître sur nous ce soleil se levant* d’en haut
C’est une image qui se rapporte au Messie.
79 Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, et pour conduire nos pieds dans le chemin de la paix.
80 Or l’enfant croissait et se fortifiait en esprit, et il demeurait dans les déserts, jusqu’au jour de sa manifestation devant le peuple d’Israël.

Téléchargez l'application Bible.audio

L’Évangile en vidéo

Faire un don

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.

Téléchargez l'application Bible.audio