Soutenez bible.audio

 /   /   /  Jérémie 2:31     

Jérémie 2.31
Grande Bible de Tours


Reproches à la population de Juda

1 Le Seigneur me parla, et dit :
2 Allez, et criez aux oreilles de Jérusalem en ces termes : Voici ce que dit le Seigneur : Je me suis souvenu de vous, ayant compassion de votre jeunesse, de l’amour que je vous ai porté lorsque je vous pris pour mon épouse, quand vous m’avez suivi dans le désert, dans une terre qui n’était point semée.
3 Israël a été consacré au Seigneur ; il est les prémices de ses fruits. Tous ceux qui le dévorent commettent un crime : les maux viendront fondre sur eux, dit le Seigneur.
4 Écoutez la parole du Seigneur, maison de Jacob et familles de la maison d’Israël.
5 Voici ce que dit le Seigneur : Quelle injustice vos pères ont-ils trouvée en moi, lorsqu’ils se sont éloignés de moi, qu’ils ont suivi la vanité, et qu’ils sont devenus vains ?
6 Et ils n’ont point dit : Où est le Seigneur qui nous a fait monter de la terre d’Égypte, qui nous a conduits par le désert à travers une terre inhabitée et inaccessible, une terre sèche et aride, image de la mort, une terre par où jamais homme n’a passé, et où jamais homme n’a demeuré.
7 Je vous ai conduits dans une terre fertile pour en manger les fruits et les produits excellents, et, après y être entrés, vous avez souillé ma terre, vous avez fait de mon héritage un lieu d’abomination.
8 Des prêtres n’ont point dit : Où est le Seigneur ? Les dépositaires de la loi ne m’ont pas connu ; les pasteurs ont été les violateurs de mes préceptes ; les prophètes ont prophétisé au nom de Baal, et ils ont adoré des idoles.
9 C’est pourquoi j’entrerai encore en jugement avec vous*, dit le Seigneur, et je soutiendrai la justice de ma cause contre vos enfants.
En d’autres termes, je discuterai avec vous, je plaiderai contre vous.
10 Passez aux îles de Céthim, et voyez ce qui s’y fait ; envoyez à Cédar, et considérez ce qui s’y passe, et voyez s’il s’y fait quelque chose de semblable ;
11 S’ils ont changé leurs dieux, qui certainement ne sont pas des dieux. Et cependant mon peuple a changé sa gloire en une idole*.
Au lieu d’adorer le Seigneur, qui est la gloire de son peuple, les Israélites se sont abandonnés au culte superstitieux des idoles.
12 O cieux, frémissez d’horreur ; portes du ciel, soyez dans la désolation, dit le Seigneur ;
13 Car mon peuple a fait deux maux : ils m’ont abandonné, moi, la source d’eau vive, et ils se sont creusé des citernes, des citernes entr’ouvertes qui ne peuvent contenir l’eau*.
Dieu est la source inépuisable des eaux vives ; les idoles, les faux dieux sont comparés ici à des citernes mal construites ou à moitié ruinées, qui ne peuvent conserver l’eau.
14 Israël est-il esclave, ou le fils de l’esclave ? Pourquoi a-t-il donc été exposé en proie ?
15 Les lions se sont jetés sur lui en rugissant, ils l’ont attaqué avec de grands cris. Sa terre a été réduite en désert, ses villes ont été brûlées, personne n’y demeure.
16 Les enfants de Memphis et de Taphnès (ô Jérusalem), vous ont souillée depuis les pieds jusqu’à la tête*.
Par les abominations de l’idolâtrie.
17 Cela ne vous est-il pas arrivé parce que vous avez abandonné le Seigneur votre Dieu, lorsqu’il vous conduisait dans votre chemin ?
18 Et maintenant qu’allez-vous chercher dans la voie de l’Égypte ? Est-ce pour y boire de l’eau fangeuse ? Et qu’allez-vous chercher dans la voie des Assyriens  Est-ce pour y boire de l’eau du fleuve* ?
Quand Dieu envoyait les Assyriens pour punir les Israélites, ils avaient recours au roi d’Égypte, et quand il leur envoyait les Égyptiens, ils imploraient le secours des rois d’Assyrie ; au lieu de considérer leurs crimes comme la vraie cause des afflictions qui leur arrivaient, et de recourir par la pénitence à Dieu, qui pouvait seul les secourir, ils allaient chercher de vains appuis dans des étrangers.
19 Votre malice vous accusera, et votre éloignement de moi s’élèvera contre vous. Sachez et comprenez quel mal c’est pour vous, et combien il vous est amer d’avoir abandonné le Seigneur votre Dieu, et de n’avoir plus ma crainte devant les yeux, dit le Seigneur Dieu des armées.
20 Vous avez brisé mon joug dès le commencement ; vous avez rompu mes liens ; vous avez dit : Je ne servirai pas ; vous avez péché, comme une femme débauchée, sur toutes les collines élevées et sous tous les arbres touffus*.
Dieu compare la nation juive à une épouse qui abandonne son époux, le Seigneur, pour courir après les faux dieux. Cette nation infidèle avait érigé des autels aux idoles sur les collines et au milieu des bois, selon les rites du paganisme.
21 Pour moi, je vous avais plantée comme une vigne choisie, où je n’avais mis que de bon plant. Comment donc êtes-vous devenue pour moi un plant dégénéré, ô vigne étrangère ?
22 Quand vous vous laveriez avec du nitre, et que vous vous purifieriez avec une grande abondance d’herbe de borith, vous resteriez toujours souillée devant moi dans votre iniquité, dit le Seigneur Dieu.
23 Comment dites-vous : Je ne me suis point souillée ; je n’ai point marché après Baal ? Voyez les traces de vos pas dans la vallée, et considérez ce que vous y avez fait, chevreuil agile à la course ;
24 Onagre accoutumé à vivre dans le désert, qui, sentant de loin ce qu’il aime, court après avec ardeur, sans que rien puisse l’en détourner. Tous ceux qui la cherchent n’auront point de peine, car ils la trouveront dans ses souillures.
25 Couvrez la nudité de votre pied, et éloignez la soif de vos lèvres. Vous avez répondu : J’ai perdu toute espérance, je n’en ferai rien ; car j’aime les étrangers, et je les suivrai.
26 Comme un voleur est couvert de confusion lorsqu’il est surpris, ainsi la maison d’Israël, ses rois, ses princes, ses prêtres et ses prophètes ont été remplis de confusion,
27 Ayant dit au bois : Vous êtes mon père, et à la pierre : Vous m’avez donné la vie. Ils m’ont tourné le dos, et non le visage ; et au temps de leur affliction ils me diront : Levez-vous et délivrez-nous.
28 Où sont vos dieux que vous vous êtes faits ? Qu’ils se lèvent et vous délivrent dans le temps de votre affliction ; car vos dieux, ô Juda, étaient aussi nombreux que vos villes.
29 Pourquoi voulez-vous entrer en jugement avec moi ? Vous m’avez tous abandonné, dit le Seigneur.
30 C’est en vain que j’ai frappé vos enfants, ils n’ont point compris la correction. Votre épée s’est enivrée du sang de vos prophètes. Votre race est comme un lion qui ravage tout.
31 Écoutez, peuple, la parole du Seigneur : Suis-je devenu pour Israël un désert stérile et une terre tardive ? Pourquoi donc mon peuple a-t-il dit : Nous nous retirons, nous ne viendrons plus à vous ?
32 Une jeune fille oublie-t-elle les ornements dont elle se pare, ou une épouse l’écharpe qu’elle porte sur son sein ? Et cependant mon peuple m’a oublié durant des jours innombrables.
33 Pourquoi voulez-vous justifier votre conduite pour rentrer en grâce avec moi, puisque vous avez même enseigné aux autres le mal que vous faites,
34 Et qu’on a trouvé dans vos mains le sang des pauvres et des innocents ? Je les ai trouvés morts, non dans les fosses, mais dans les lieux dont j’ai parlé auparavant*.
Vous commettez toute sorte de crimes, non en cachette, mais publiquement.
35 Et cependant vous avez dit : Je suis sans péché ; je suis innocente ; que votre fureur s’éloigne de moi. Je vais donc entrer en jugement avec vous, puisque vous dites : Je n’ai point péché.
36 Combien êtes-vous devenue méprisable en retombant dans vos premiers égarements ! Vous serez confondue par l’Égypte, comme vous l’avez déjà été par l’Assyrie.
37 Car vous sortirez de l’Égypte tenant vos mains sur votre tête*, parce que le Seigneur brisera cet appui dans lequel vous avez mis votre confiance, et vous n’en pourrez tirer aucun avantage.
Les Juifs, surtout les femmes, témoignaient ainsi leur douleur. (Voy. II Rois, XIII, 19.)

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible








Partager


Cette Bible est dans le domaine public.

JE FAIS UN DON

Télécharger l'application Bible.audio