Soutenez bible.audio

 /   /   /  Actes 15:36     

Actes 15.36
Vigouroux


1 Or quelques-uns venus de Judée, enseignaient ainsi les frères : Si vous n’êtes pas circoncis selon l’usage de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés.
[15.1 Voir Galates, 5, 2. — Les faits racontés dans ce chapitre se passèrent en l’an 51.]
2 Une contestation très vive s’étant élevée entre Paul et Barnabé et eux, il fut résolu que Paul et Barnabé, et quelques-uns des autres, monteraient auprès des Apôtres et des prêtres à Jérusalem, pour traiter cette question.
3 Eux donc, après avoir été accompagnés par l’Eglise, traversèrent la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des gentils, et ils causaient une grande joie à tous les frères.
[15.3 Accompagnés par l’Eglise ; c’est-à-dire que l’Eglise les fit accompagner par quelques fidèles. — La Phénicie. Voir Actes des Apôtres, 11, 19.]
4 Arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l’Eglise, par les Apôtres et par les anciens, et ils annoncèrent quelles grandes choses Dieu avait faites avec eux.
[15.4 Les anciens, titre de dignité, les prêtres.]
5 Mais quelques-uns de la secte des pharisiens, devenus croyants, se levèrent, disant : Il faut circoncire les gentils, et leur ordonner d’observer la loi de Moïse.
[15.5 Qu’ils fussent circoncis ; c’est-à-dire que les gentils fussent circoncis quand ils se convertissaient.]
6 Alors les Apôtres et les anciens s’assemblèrent pour examiner cette affaire.
7 Comme il y avait une grande discussion, Pierre, se levant, leur dit : Mes frères, vous savez que depuis longtemps Dieu m’a choisi parmi nous, afin que les gentils entendissent par ma bouche la parole de l’Evangile, et qu’ils crussent.
[15.7 Voir Actes des Apôtres, 10, 20.]
8 Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage, leur donnant l’Esprit-Saint aussi bien qu’à nous ;
[15.8 Voir Actes des Apôtres, 10, 45.]
9 et il n’a pas fait de différence entre nous et eux, purifiant leurs cœurs par la foi.
10 Maintenant, pourquoi tentez-vous donc Dieu, en voulant imposer sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n’avons pu porter ?
11 Mais c’est par la grâce du Seigneur Jésus-Christ que nous croyons être sauvés, de même qu’eux.
12 Alors toute la multitude se tut ; et ils écoutaient Barnabé et Paul, qui racontaient quels grands miracles et prodiges Dieu avait faits par eux parmi les gentils.
13 Après qu’ils se furent tus, Jacques prit la parole, et dit : Mes frères, écoutez-moi.
[15.13 Jacques le Mineur, premier évêque de Jérusalem, cousin de Notre Seigneur.]
14 Simon a raconté comment Dieu, pour la première fois, a visité les gentils, afin de choisir parmi eux un peuple consacré à son nom.
[15.14 Un peuple pour son nom ; c’est-à-dire pour lui ; un peuple qui lui appartenait d’une manière toute particulière. Nous avons déjà fait remarquer que dans l’Ecriture le nom se prend souvent pour la personne même. Cela a lieu surtout quand il s’agit de Dieu.]
15 Et avec cela concordent les paroles des prophètes, ainsi qu’il est écrit :
16 Après ces choses je reviendrai, et je rebâtirai la tente (le tabernacle) de David, qui est tombée ; je réparerai ses ruines, et je la relèverai ;
[15.16 Voir Amos, 9, 11.]
17 afin que le reste des hommes, et toutes les nations sur lesquelles mon nom a été invoqué, cherchent le Seigneur, dit le Seigneur qui fait ces choses.
[15.17 Sur lesquelles mon nom a été invoqué ; ou bien qui sont appelées de mon nom, qui portent mon nom. La phrase, en hébreu, est susceptible de ces deux sens.]
18 Le Seigneur connaît son œuvre de toute éternité.
19 C’est pourquoi je juge qu’il ne faut pas inquiéter ceux d’entre les gentils qui se convertissent à Dieu
20 mais leur écrire de s’abstenir des souillures des idoles, de la fornication, des chairs (animaux) étouffées, et du sang.
[15.20 Les souillures des idoles signifient ici les viandes immolées aux idoles, divinités impures et abominables.]
21 Car Moïse, depuis les temps anciens, a dans chaque ville des hommes qui le prêchent dans les synagogues, où on le lit tous les jours de sabbat.
22 Alors il plut aux Apôtres et aux anciens, ainsi qu’à toute l’Eglise, de choisir quelques-uns d’entre eux, et de les envoyer à Antioche, avec Paul et Barnabé : Jude, surnommé Barsabas, et Silas, hommes éminents parmi les frères ;
[15.22 Aux anciens, aux prêtres. — Jude… Barsabas n’est nommé que dans ce chapitre. — Silas, qui apparaît ici pour la première fois, devint un des compagnons de saint Paul, qu’il suivit dans sa mission en Macédoine (voir Actes des Apôtres, 15, 40 ; 17, 4). Il demeura à Bérée quand saint Paul quitta cette ville, mais il rejoignit ensuite l’Apôtre à Corinthe où il continua probablement quelque temps à prêcher l’Evangile. Silas n’est qu’une contraction de Silvanus et c’est sous ce dernier nom que saint Paul le mentionne dans ses Epîtres. Le Silvanus par lequel saint Pierre envoya sa première Epître aux Eglises de l’Asie Mineure est probablement le même.]
23 et ils leur remirent cette lettre : Les Apôtres et les anciens (prêtres), leurs frères, aux frères d’entre les gentils, qui sont à Antioche, en Syrie et en Cilicie, salut.
[15.23 Par eux, littéralement : Par leurs mains, voir Actes des Apôtres, 5, 12. — En Syrie. Voir Matthieu, 4, 24. — En Cilicie. Voir Actes des Apôtres, 5, 9.]
24 Comme nous avons appris que quelques-uns, sortant du milieu de nous, sans aucun mandat de notre part, vous ont troublés par leurs discours et ont bouleversé vos âmes
25 il nous a plu, après nous être réunis ensemble, de choisir et de vous envoyer des délégués avec nos très chers Barnabé et Paul
26 ces hommes qui ont exposé leur vie pour le nom de Notre Seigneur Jésus-Christ.
27 Nous avons donc envoyé Jude et Silas, qui vous rapporteront de vive voix les mêmes choses.
28 Car il a semblé bon à l’Esprit-Saint et à nous de ne pas vous imposer d’autre fardeau que ces choses nécessaires :
29 que vous vous absteniez des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de la fornication ; en vous gardant de ces choses, vous ferez bien. Adieu.
[15.29 Il était d’autant plus nécessaire de défendre expressément aux gentils la fornication, qu’elle passait généralement chez eux pour une chose permise. Quant au sang et à la chair des animaux étouffés, cette défense avait été faite aux hommes aussitôt après le déluge. Saint Jacques est d’avis qu’on la maintienne, soit pour inspirer de plus en plus aux gentils convertis l’horreur du meurtre et du sang ; soit afin que les Juifs eussent moins d’aversion pour les gentils qui embrassaient le christianisme, en les voyant d’accord avec eux sur un point qu’ils regardaient comme un des plus importants. Toutefois cette défense n’était que temporaire.]
30 Ayant donc pris congé, ils descendirent à Antioche, et après avoir assemblé les fidèles, ils leur remirent la lettre.
31 Après l’avoir lue, ils se réjouirent de cette consolation.
32 Jude et Silas, qui étaient eux-mêmes prophètes, consolèrent et fortifièrent les frères par de nombreux discours.
[15.32 Tous ceux qui avaient le don d’interpréter les Ecritures et de parler des choses de Dieu étaient appelé prophètes, aussi bien que ceux qui étaient inspirés pour prédire l’avenir.]
33 Après qu’ils furent demeurés là quelque temps, ils furent renvoyés en paix par les frères à ceux qui les avaient envoyés.
34 Cependant Silas jugea à propos de rester là, et Jude s’en alla seul à Jérusalem.
35 Paul et Barnabé demeuraient à Antioche, enseignant et annonçant avec plusieurs autres la parole du Seigneur.
36 Mais après quelques jours, Paul dit à Barnabé : Retournons visiter les frères par toutes les villes où nous avons prêché la parole du Seigneur, pour voir en quel état ils sont.
[15.36 Visiter. Dieu inspira ensuite à Paul un autre dessein (voir Actes des Apôtres, 16, 6-9).]

37 Or Barnabé voulait prendre aussi avec lui Jean, surnommé Marc.
[15.37 Jean… Marc. Voir Actes des Apôtres, 12, 12.]
38 Mais Paul lui représentait que celui qui les avait quittés en Pamphylie, et qui ne les avait pas accompagnés à l’ouvrage, ne devait pas être pris avec eux.
[15.38 En Pamphylie. Voir Actes des Apôtres, 13,13.]
39 Il y eut donc entre eux un dissentiment, de sorte qu’ils se séparèrent l’un de l’autre. Barnabé, ayant pris Marc avec lui, s’embarqua pour la Chypre,
[15.39 Pour Chypre. Voir Actes des Apôtres, 11, 19.]
40 Et Paul, ayant choisi Silas, partit, confié à la grâce de Dieu par les frères.
[15.40 C’est le commencement du second voyage apostolique de saint Paul, en l’an 51.]
41 Il parcourait la Syrie et la Cilicie, fortifiant les églises, et ordonnant d’observer les prescriptions des Apôtres et des anciens. [15.41 La Syrie. Voir Matthieu, 4, 24. — La Cilicie. Voir Actes des Apôtres, 5, 9.]

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Je fais un don

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.