/   /   /  Proverbe 1:16     

Proverbes 1.16
Grande Bible de Tours


1 Les paraboles* de Salomon, fils de David, roi d’Israël,
Par ce mot paraboles ou proverbes, on entend ici des sentences divines ou morales, où la vérité est voilée sous des images empruntées à ce qui se passe dans la nature. (S. BASILE.)
2 Pour connaître la sagesse et la discipline* ;
La discipline, c’est-à-dire l’art de se régler soi-même, et de profiter des châtiments de Dieu et des hommes.
3 Pour comprendre les paroles de la prudence, et pour recevoir l’instruction de la doctrine, la justice, le jugement et l’équité* ;
La justice est la charité qui justifie l’âme, et qui fait qu’elle rend à Dieu et aux hommes ce qui leur est dû ; le jugement est le discernement des choses d’après ce qu’elles sont en elles-mêmes ; et l’équité est le règlement dans les actions, les paroles et toute la conduite de la vie.
4 Pour inspirer l’habileté aux simples, la science et l’intelligence aux jeunes gens.
5 Le sage en les écoutant deviendra plus sage, et l’homme intelligent y apprendra l’art de gouverner*.
De se gouverner lui-même et de conduire les autres.
6 Il pénétrera les paraboles et leurs sens mystérieux, les paroles des sages et leurs énigmes.
7 La crainte du Seigneur est le commencement* de la sagesse. Les insensés méprisent la sagesse et la doctrine.
Toute vertu commence par la crainte de Dieu et de ses jugements, et ensuite la vertu procède de l’amour. (S. AUGUSTIN.)
8 Écoutez, mon fils, les instructions de votre père, et n’abandonnez pas la loi de votre mère :
9 Elles seront un gracieux ornement pour votre tête, un riche collier pour votre cou.
10 Mon fils, si les pécheurs vous attirent par leurs caresses, ne les suivez point.
11 S’ils disent : Viens avec nous, dressons des embûches pour verser le sang ; tendons en secret des pièges à l’innocent, qui l’est en vain ;
12 Comme l’enfer dévorons-le tout vivant ; comme la fosse engloutissons-le tout entier.
13 Nous trouverons toutes sortes de biens précieux ; nous remplirons nos maisons de dépouilles.
14 Entre en société avec nous ; que la bourse soit commune entre nous tous ;
15 Mon fils, ne marchez point avec eux ; détournez vos pas de leurs sentiers.
16 Car leurs pieds courent au mal, et ils se hâtent pour répandre le sang.
17 Mais c’est en vain qu’on tend le filet devant les yeux de ceux qui ont des ailes*.
C’est-à-dire, vous ne vous laisserez pas séduire, parce que vous avez assez de sagesse et de lumière pour apercevoir les pièges qu’ils vous tendent.
18 Ils dressent eux-mêmes des embûches contre leur propre vie, ils tendent des pièges à leur âme.
19 Voilà les sentiers de l’avare ; la richesse envahit l’âme de son possesseur.
20 La Sagesse parle au dehors ; elle fait entendre sa voix sur les places publiques.
21 Elle crie devant les assemblées du peuple ; sa parole retentit aux portes de la ville ; elle dit :
22 O enfants, jusqu’à quand aimerez-vous l’enfance ? Jusqu’à quand les insensés désireront-ils ce qui leur est pernicieux, et les imprudents haïront-ils la science ?
23 Convertissez-vous à mes réprimandes. Je vous manifesterai mon esprit, je vous révélerai mes paroles.
24 Parce que j’ai appelé, et que vous avez refusé d’entendre ; que j’ai étendu la main, et que nul n’a été attentif ;
25 Parce que vous avez méprisé tous mes conseils, et que vous avez négligé mes réprimandes,
26 Moi, je rirai à mon tour de votre ruine ; je secouerai la tête lorsque ce qui faisait votre terreur vous arrivera.
27 Quand le malheur viendra tout à coup, que la mort fondra comme une tempête, que vous serez surpris par l’affliction et l’angoisse ;
28 Alors ils m’invoqueront, et je ne les exaucerai pas ; ils se lèveront dès le matin, et ils ne me trouveront pas,
29 Parce qu’ils ont haï l’instruction, qu’ils n’ont point embrassé la crainte du Seigneur,
30 Qu’ils n’ont point acquiescé à mes conseils, et qu’ils ont dédaigné toutes mes remontrances.
31 Ainsi, ils se nourriront des fruits de leur voie, et ils seront rassasiés de leurs conseils.
32 L’aversion de l’ignorant pour la science le tuera ; la prospérité de l’insensé le perdra*.
Deux causes très-réelles de la perte des méchants : l’aversion qu’ils ont pour s’instruire de leurs devoirs, et la prospérité dont ils jouissent au sein des richesses et de l’abondance.
33 Mais celui qui m’écoute, reposera en toute sécurité, et il jouira de l’abondance des biens, sans craindre aucun mal.

Téléchargez l'application Bible.audio

Faire un don

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.

Téléchargez l'application Bible.audio