Soutenez bible.audio

 /   /   /  Luc 13     

Luc 13
Grande Bible de Tours


1 En ce même temps, quelques-uns vinrent annoncer à Jésus ce qui était arrivé aux Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang à leurs sacrifices*.
Il est probable que ces Galiléens étaient des partisans de Judas le Gaulonite. Pilate n’exerçait pas sa juridiction en Galilée, où Hérode Antipas régnait en qualité de tétrarque. Le gouverneur romain profita de leur présence à Jérusalem, et ne rougit pas de les frapper jusque dans le temple et pendant qu’ils offraient des sacrifices.
2 Et il leur dit : Pensez-vous que ces Galiléens fussent les plus grands pécheurs de tous ceux de Galilée, parce qu’ils ont été ainsi traités ?
3 Non, je vous le dis ; mais si vous ne faites pénitence, vous périrez tous comme eux*.
L’action cruelle et impie de Pilate causa une vive émotion dans toute la Judée. Jésus profite de cette circonstance pour exhorter à la pénitence ceux qui l’entouraient.
4 Croyez-vous que ces dix-huit hommes sur lesquels la tour de Siloé est tombée, et qu’elle a tués, fussent plus coupables que tous les habitants de Jérusalem ?
5 Non, je vous le dis ; mais si vous ne faites pénitence, vous périrez tous également.
6 Il leur dit aussi cette parabole : Un homme avait un figuier planté dans sa vigne ; il vint y chercher du fruit, mais il n’en trouva point.
7 Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve pas ; coupez-le donc : pourquoi occupe-t-il la terre ?
8 Le vigneron lui répondit : Seigneur, laissez-le encore cette année, afin que je fouille la terre au pied, et que j’y mette du fumier ;
9 Peut-être portera-t-il du fruit, sinon vous le ferez couper.
10 Jésus enseignait dans la synagogue les jours de sabbat.
11 Et il y vint une femme possédée d’un esprit qui la rendait malade depuis dix-huit ans ; et elle était si courbée, qu’elle ne pouvait regarder en haut.
12 Jésus la voyant, l’appela, et lui dit : Femme, vous êtes délivrée de votre infirmité ;
13 Et il lui imposa les mains. Elle fut redressée au même instant, et elle glorifiait Dieu.
14 Mais un des chefs de synagogue, indigné de ce que Jésus l’avait guérie un jour de sabbat, dit au peuple : Il y a six jours destinés au travail ; venez ces jours-là pour être guéris, et non pas le jour du sabbat.
15 Le Seigneur, prenant la parole, lui dit : Hypocrites, chacun de vous ne délie-t-il pas son bœuf ou son âne le jour du sabbat, et ne le tire-t-il pas de l’étable pour le mener boire ?
16 Ne fallait-il pas délivrer de ses liens un jour de sabbat cette fille d’Abraham, que Satan avait tenue ainsi liée durant dix-huit ans ?
17 A ces mots, tous ses adversaires rougirent, et tout le peuple se réjouissait de toutes les actions glorieuses qu’il faisait.
18 Il disait aussi : A quoi est semblable le royaume de Dieu, et à quoi le comparerai-je ?
19 Il est semblable à un grain de sénevé, qu’un homme prend et sème dans son jardin : il croît et devient un grand arbre, en sorte que les oiseaux du ciel se reposent sur ses branches.
20 A quoi, dit-il encore, comparerai-je le royaume de Dieu ?
21 Il est semblable au levain qu’une femme prend et mêle dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte soit levée.
22 Et il allait par les villes et les villages enseignant et s’avançant vers Jérusalem.
23 Quelqu’un lui adressa cette demande : Seigneur, y en a-t-il peu de sauvés ? Il leur répondit :
24 Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite ; car, je vous le dis, beaucoup chercheront à y entrer, et ne le pourront pas*.
Beaucoup manifestent par leurs paroles le désir de se sauver ; mais ils ne se mettent pas en peine de pratiquer les œuvres qui leur assureraient le salut.
25 Lors donc que le père de famille sera entré et aura fermé la porte, vous commencerez, étant dehors, à frapper à la porte, en disant : Seigneur, ouvrez-nous ; il vous répondra : Je ne sais d’où vous êtes.
26 Alors vous direz : Nous avons mangé et bu en votre présence, et vous avez enseigné sur nos places publiques.
27 Et il vous répondra : Je ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous tous de moi, ouvriers d’iniquité.
28 Alors il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac, Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous en serez chassés.
29 Il en viendra de l’orient et de l’occident, du septentrion et du midi, et ils prendront place au festin dans le royaume de Dieu.
30 Et ceux qui sont les derniers seront les premiers, et ceux qui sont les premiers seront les derniers.
31 Le même jour quelques-uns des pharisiens vinrent lui dire : Partez, sortez de ce lieu, car Hérode veut vous faire mourir.
32 Il leur répondit : Allez, et dites à ce renard : Voilà que je chasse les démons, je continue à rendre la santé aux malades aujourd’hui et demain, et le troisième jour je serai consommé*.
C’est-à-dire le temps où tout sera consommé par ma passion est proche maintenant.
33 Cependant il faut que je marche aujourd’hui et demain, et le jour d’après ; car il ne faut pas qu’un prophète souffre la mort hors de Jérusalem.
34 Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes, et qui lapides ceux qui sont envoyés vers toi, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme un oiseau couvre son nid sous ses ailes, et tu ne l’as pas voulu ?
35 Voilà que vos maisons resteront désertes. Or je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais jusqu’à ce que vous disiez : Béni Celui qui vient au nom du Seigneur !

L’Évangile en vidéo

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Je fais un don

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.