Soutenez bible.audio

 /   /   /  Esaïe 49:7     

Esaïe 49.7
Grande Bible de Tours


Le Sauveur d’Israël et des nations

1 Écoutez, îles ; et vous, peuples éloignés, prêtez l’oreille : Le Seigneur m’a appelé dès le sein de ma mère ; il s’est souvenu de mon nom avant ma naissance.
2 Il a rendu ma parole comme une épée tranchante ; il m’a protégé à l’ombre de sa main ; il m’a pris comme une flèche choisie ; il m’a tenu caché dans son carquois,
3 Et il m’a dit : Israël, vous êtes mon serviteur, et je me glorifierai en vous.
4 Je lui ai dit : J’ai travaillé en vain, j’ai consumé inutilement et sans fruit toute ma force ; mais le Seigneur me rendra justice, et j’attends de Dieu ma récompense.
5 Et maintenant le Seigneur m’a dit, lui qui m’a formé dès le sein de ma mère pour être son serviteur, pour ramener Jacob à lui ; et quoique Israël ne revienne pas à lui, je serai glorifié aux yeux du Seigneur, et mon Dieu est devenu ma force ;
6 Le Seigneur m’a dit : C’est peu que vous soyez mon serviteur pour ressusciter les tribus de Jacob, et pour convertir à moi les restes d’Israël. Je vous ai établi pour être la lumière des nations et le salut que j’envoie jusqu’aux extrémités de la terre.
7 Voici ce que dit le Seigneur, le Rédempteur et le Saint d’Israël, à celui qui a été dans le mépris, à la nation détestée, à l’esclave de ceux qui dominent : Les rois verront, les princes se lèveront, et ils vous adoreront à cause du Seigneur, qui a été fidèle, et du Saint d’Israël, qui vous a choisi.
8 Voici ce que dit le Seigneur : Je vous ai exaucé au temps favorable ; je vous ai assisté au jour du salut* ; je vous ai conservé, et je vous ai établi pour être le réconciliateur du peuple, pour réparer la terre, pour posséder les héritages dissipés ;
Isaïe n’attribue pas simplement ce temps de salut à la délivrance de la servitude temporelle des Juifs par Cyrus ; mais il a en vue les temps de salut établis par Jésus-Christ, qui ont été pour toutes les nations, par rapport à l’âme, de véritables temps de salut ; c’est le sens que saint Paul donne à ces paroles, II Cor., ch. VI, v. 2.
9 Pour dire à ceux qui étaient dans les chaînes : Sortez ; et à ceux qui étaient dans les ténèbres : Voyez. Ils ne manqueront de rien sur la route, et toutes les plaines leur fourniront de la nourriture.
10 Ils n’auront plus ni faim ni soif ; la chaleur et le soleil ne les brûleront plus, parce que celui qui est plein de miséricorde pour eux les conduira, et les abreuvera aux sources des eaux.
11 Alors je changerai toutes mes montagnes en un chemin facile, et mes sentiers seront aplanis.
12 Ceux-ci viendront de loin, les uns du septentrion, les autres du couchant, et les autres de la terre du midi.
13 Cieux, louez le Seigneur ; terre, tressaille d’allégresse ; montagnes, faites retentir ses louanges, parce que le Seigneur a consolé son peuple, et il aura compassion de ses pauvres.
14 Et Sion a dit : Le Seigneur m’a abandonnée, le Seigneur m’a oubliée.
15 Une mère peut-elle oublier son enfant, et n’avoir point de compassion pour le fils qu’elle a porté dans son sein ? Et si elle l’oubliait, pour moi je ne vous oublierai pas.
16 Je vous porte gravée dans mes mains* : vos murailles sont sans cesse devant mes yeux.
Allusion à une pratique des Orientaux de porter sans cesse à la main l’image d’un objet qu’ils tiennent à ne jamais oublier.
17 Ceux qui doivent vous rebâtir sont venus ; ceux qui vous détruisaient et vous ruinaient, s’en iront loin de vous.
18 Levez les yeux, et regardez autour de vous : tous ceux-ci se sont assemblés et sont venus vers vous. Je vis, dit le Seigneur : tous ceux-ci seront comme un habillement précieux dont vous serez revêtue, et vous en serez parée comme une épouse.
19 Vos déserts, vos solitudes et votre terre couverte de ruines ne pourront suffire à la foule de ceux qui viendront s’y établir, et ceux qui vous dévoraient seront chassés loin de vous.
20 Les enfants de votre stérilité vous diront encore : Le lieu où je suis est trop étroit ; donnez-moi de l’espace pour y demeurer.
21 Et vous direz dans votre cœur : Qui m’a engendré ces enfants, moi qui étais stérile et n’enfantais point ; moi qui avais été chassée de mon pays, et qui étais demeurée captive ? Qui a nourri tous ces enfants, car pour moi j’étais seule et abandonnée, et d’où sont-ils venus* ?
C’est-à-dire que les chefs, les principaux des familles ou des tribus, à leur retour de la captivité, seront surpris de voir revenir un nombre prodigieux d’enfants et de petits-enfants de différents lieux où leurs pères avaient été dispersés.
22 Voici ce que dit le Seigneur Dieu : J’étendrai ma main vers les nations, et j’élèverai mon étendard devant tous les peuples. Ils vous apporteront vos fils entre leurs bras, et ils vous amèneront vos filles sur leurs épaules.
23 Les rois seront vos nourriciers, et les reines, vos nourrices ; ils vous adoreront la face contre terre, et ils baiseront la poussière de vos pieds. Et vous saurez que je suis le Seigneur, et que tous ceux qui m’attendent ne seront point confondus.
24 Peut-on ravir sa proie à un homme fort, et enlever à un homme vigoureux ceux qu’il a faits captifs ?
25 Mais voici ce que dit le Seigneur : Les captifs du puissant lui seront ravis, et ceux que le fort avait pris seront arrachés de ses mains. Je jugerai ceux qui vous avaient jugée, et je sauverai vos enfants.
26 Je ferai manger à vos ennemis leur propre chair ; je les enivrerai de leur sang comme d’un vin nouveau ; et toute chair saura que c’est moi qui suis le Seigneur qui vous sauve, et que votre Rédempteur est le Fort d’Israël.

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible








Partager


Cette Bible est dans le domaine public.

JE FAIS UN DON

Télécharger l'application Bible.audio