/   /   /  Matthieu 11:29     

Matthieu 11.29
Grande Bible de Tours


1 Ayant achevé de donner ces instructions à ses douze disciples, Jésus partit de là pour aller enseigner et prêcher dans leurs villes*.
Dans d’autres villes de la Galilée. Jésus-Christ s’éloigne, pour donner lieu à ses apôtres d’agir par eux-mêmes, et de pratiquer ce qu’il venait de leur prescrire.
2 Or Jean, ayant appris dans la prison les œuvres du Christ, envoya deux de ses disciples
3 Lui dire : Êtes-vous Celui qui doit venir, ou en attendons-nous un autre* ?
Saint Jean n’avait pas besoin de s’instruire de la divinité de Jésus-Christ ; parce qu’il avait reconnu en lui le Sauveur, et l’avait annoncé aux autres. Il voulait donner occasion à ses disciples de se convaincre de plus en plus que le Messie était venu, et que Jésus était ce Messie annoncé par les prophètes.
4 Et Jésus leur répondit : Allez, rapportez à Jean ce que vous avez entendu et vu.
5 Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres sont évangélisés*,
Voy. Isaïe, LXI, 1-3.
6 Et heureux est celui qui ne sera point scandalisé à mon sujet.
7 Lorsqu’ils s’en allaient, Jésus commença à parler de Jean au peuple : Qu’êtes-vous allé voir dans le désert ? Un roseau agité du vent ?
8 Mais qu’êtes-vous allé voir ? Un homme vêtu avec mollesse ? Ceux qui s’habillent mollement sont dans les palais des rois.
9 Qu’êtes-vous donc allé voir ? Un prophète ? Oui, je vous le dis, et plus qu’un prophète.
10 Car c’est de lui qu’il a été écrit : J’envoie devant vous mon ange, qui vous préparera la voie où vous devez marcher*.
Voy. Malach., III, 1.
11 Je vous le dis en vérité, parmi les enfants des femmes, il n’en est pas né de plus grand que Jean-Baptiste ; mais celui qui est le moindre dans le royaume des cieux est plus grand que lui.
12 Or, depuis les jours de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux souffre violence, et les violents le ravissent.
13 Car tous les prophètes et la Loi, jusqu’à Jean, ont prophétisé ;
14 Et, si vous voulez le comprendre, il est Élie, qui doit venir.
15 Qui a des oreilles pour entendre, entende.
16 Mais à qui dirai-je que cette génération est semblable ? Elle est semblable aux enfants qui sont assis sur la place publique, et crient à leurs compagnons,
17 Et disent : Nous avons chanté pour vous, et vous n’avez pas dansé ; nous nous sommes lamentés, et vous n’avez pas pleuré.
18 Car Jean est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent : Il est possédé du démon.
19 Le Fils de l’homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent : Voilà un homme qui aime à faire bonne chère et à boire du vin, ami des publicains et des pécheurs ; mais la Sagesse a été justifiée par ses enfants.
20 Alors il commença à faire des reproches aux villes dans lesquelles il avait fait beaucoup de miracles, parce qu’elles n’avaient pas fait pénitence.
21 Malheur à toi, Corozaïn ! malheur à toi, Bethsaïde ! parce que, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, depuis longtemps elles auraient fait pénitence dans le cilice et la cendre.
22 C’est pourquoi, je vous le déclare, au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous.
23 Et toi, Capharnaüm, t’élèveras-tu jusqu’au ciel ? Tu seras abaissée jusqu’aux enfers, parce que si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, cette ville subsisterait peut-être aujourd’hui.
24 C’est pourquoi je vous déclare qu’au jour du jugement le pays de Sodome sera traité moins rigoureusement que toi.
25 Alors Jésus dit ces paroles : Je vous rends gloire, mon Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents, et que vous les avez révélées aux petits ;
26 Oui, mon Père, parce qu’il vous a plu ainsi.
27 Toutes ces choses m’ont été livrées par mon Père ; et nul ne connaît le Fils, que le Père, comme nul ne connaît le Père, que le Fils, et celui à qui le Fils aura voulu le révéler.
28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et qui êtes chargés, et je vous soulagerai.
29 Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes ;
30 Car mon joug est doux, et mon fardeau, léger.

L’Évangile en vidéo

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Je fais un don

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.