Soutenez bible.audio

 /   /   /  2 Samuel 2     

2 Samuel 2
Vigouroux


1 (Et) Après cela David consulta le Seigneur, et lui dit : Irai-je dans quelqu’une des villes de Juda ? Le Seigneur lui dit : Va. David lui demanda : Où irai-je ? Le Seigneur lui répondit : A Hébron.
[2.1 A Hébron. Voir Genèse, note 13.18.]
2 David y alla donc avec ses deux femmes, Achinoam de Jezraël, et Abigaïl, veuve de Nabal, de Carmel.
[2.2 Abigaïl. Voir 1 Rois, chapitre 25.]
3 (Mais) David y mena aussi les gens qui étaient avec lui ; chacun vint avec sa famille, et ils demeurèrent dans les villes d’Hébron.
[2.3 Dans les villes d’Hébron ; c’est-à-dire dans la ville d’Hébron et dans les villages qui en dépendaient.]
4 Alors les hommes de la tribu de Juda vinrent à Hébron, et y oignirent David, afin qu’il régnât sur la maison de Juda. En même temps, on rapporta à David que les habitants de Jabès-Galaad avaient enseveli Saül.
[2.4 Voir 1 Machabées, 2, 57. ― Jabès-Galaad. Voir Juges, 21, 8.]
5 Et il leur envoya (donc) des messagers, et il leur fit dire : Soyez bénis du Seigneur, vous qui avez usé de cette humanité envers Saül votre seigneur, et qui l’avez enseveli.
6 Le Seigneur vous le rendra bientôt, selon sa miséricorde et sa vérité ; et moi aussi je vous récompenserai (rendrai grâces) de cette action que vous avez faite.
[2.6 Cette action ; littéralement : cette parole. Voir 2 Rois, 1, 4.]
7 Ne vous laissez point abattre, et soyez des hommes de cœur ; car, bien que Saül votre roi soit mort, néanmoins la maison de Juda m’a sacré pour être son roi.
[2.7 Fils de courage ; hébraïsme, pour courageux.]
8 Cependant Abner, fils de Ner, général de l’armée de Saül, prit Isboseth, fils de Saül, et l’ayant fait mener dans tout le camp
9 l’établit roi sur Galaad, sur Gessuri, sur Jezraël, sur Ephraïm, sur Benjamin et sur tout Israël.
[2.9 Sur Galaad, sur Gessuri ; voir l’Introduction au Livre de Josué, partie B. ― Sur Jezraël, ville d’Issachar, aujourd’hui Zerin, dans une forte position, à l’extrémité de la vallée formée par le Naba-Djaloud entre le petit Hermon et les montagnes de Gelboé. Elle commande toute la plaine d’Esdrelon.]
10 Isboseth, fils de Saül, avait quarante ans lorsqu’il commença à régner sur Israël, et il régna deux ans. La maison de Juda suivait seule David.
[2.10 Il régna deux ans ; en paix. Cette restriction est d’autant plus nécessaire qu’Isboseth régna tant que David résida à Hébron, c’est-à-dire sept ans et demi (voir verset 11). Elle se trouve d’ailleurs expliquée, par le verset 1er du chapitre 3, où on lit qu’il y eut une longue guerre entre la maison de Saül et celle de David. On peut ajouter que les cinq dernières années d’Isboseth furent plutôt les années d’Abner que les siennes ; car ce général ne lui laissa que le nom de roi.]
11 Et David demeura à Hébron sept ans et demi, n’étant roi que de la tribu de Juda.
12 Alors Abner, fils de Ner, sortit de son camp, et vint à Gabaon avec les gens d’Isboseth, fils de Saül.
[2.12 A Gabaon. Voir 3 Rois, note 3.4.]
13 Joab, fils de Sarvia, marcha contre lui avec les troupes de David, et ils se rencontrèrent près de (la piscine de) Gabaon. Les armées, s’étant approchées, s’arrêtèrent l’une devant l’autre : l’une était d’un côté de la piscine, et l’autre de l’autre.
14 Alors Abner dit à Joab : Que quelques jeunes gens s’avancent, et qu’ils s’exercent devant nous. Joab répondit : Qu’ils s’avancent.
15 Aussitôt douze hommes de Benjamin du côté d’Isboseth, fils de Saül, se levèrent, et se présentèrent ; il en vint aussi douze du côté de David.
16 Et chacun d’eux ayant pris par la tête celui qui se présenta devant lui, ils se passèrent tous l’épée au travers du corps, et tombèrent morts tous ensemble ; et ce lieu s’appela le Champ des vaillants (forts) à Gabaon.
17 Il se donna aussitôt un rude combat ; et Abner fut défait avec ceux d’Israël par les troupes de David.
18 Or les trois fils de Sarvia, Joab, Abisaï et Asaël étaient là. Asaël était extrêmement agile à la course, comme les chevreuils qui sont dans les bois.
19 Il s’attacha donc à poursuivre Abner, sans se détourner ni à droite ni à gauche, et sans le quitter jamais.
20 Abner, regardant derrière lui, lui dit : Es-tu Asaël ? (Et) Il lui répondit : Je le suis.
21 Abner lui dit : Va à droite ou à gauche, et attaque quelqu’un de ces jeunes gens, et prends ses dépouilles. Mais Asaël ne voulut point cesser de le poursuivre.
22 Abner parla donc encore à Asaël, et lui dit : Retire-toi, ne me suis pas davantage, de peur que je ne sois obligé de te percer de ma lance ; et qu’après cela je ne puisse plus paraître devant Joab, ton frère.
23 Mais Asaël méprisa ce qu’il lui disait, et il ne voulut pas se détourner. Abner, ayant retourné sa lance, le frappa dans l’aine et le transperça ; et il mourut sur place. Et tous ceux qui passaient par ce lieu où Asaël était tombé mort s’arrêtaient.
24 Or tandis que Joab et Abisaï poursuivaient Abner qui s’enfuyait, le soleil se coucha, et ils arrivèrent à la colline de l’aqueduc, qui est vis-à-vis de la vallée, au chemin du désert de Gabaon.
25 Et les fils (enfants) de Benjamin se rallièrent auprès d’Abner ; et, ayant formé une troupe serrée, ils s’arrêtèrent sur le sommet d’une hauteur.
26 Alors Abner cria à Joab : Est-ce que ton glaive sévira jusqu’au carnage ? Ignores-tu que le désespoir est dangereux ? N’est-il pas temps enfin de dire au peuple qu’il cesse de poursuivre ses frères ?
27 Joab lui répondit : Vive le Seigneur (vit !), si tu eusses (avais) parlé, le peuple se serait retiré dès le matin, et il eût cessé de poursuivre ses frères.
28 Joab sonna donc de la trompette, et toute l’armée s’arrêta, et cessa de poursuivre Israël et de le combattre.
29 (Or) Abner avec ses gens marchèrent par la campagne toute cette nuit ; ils passèrent le Jourdain, et après avoir traversé tout Béthoron, ils arrivèrent au camp.
[2.29 Béthoron, ville d’Ephraïm, sur la route qui conduisait au pays des Philistins.]
30 Joab, ayant cessé de poursuivre Abner, et étant revenu, assembla toute l’armée ; et on ne trouva de morts, du côté de David, que dix-neuf hommes, sans compter Asaël.
31 Mais les gens de David frappèrent parmi Benjamin et ceux qui étaient avec Abner, trois cent soixante hommes, qui moururent.
32 Et ils emportèrent le corps d’Asaël ; et on le mit dans le sépulcre de son père à Bethléem. Et Joab, ayant marché toute la nuit avec les hommes qui étaient avec lui, arriva à Hébron au point du jour.

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Je fais un don

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.