/   /   /  Ezéchiel 1:28     

Ezéchiel 1.28
Lausanne


1 Il arriva, l’an trente, le quatrième [mois], le cinq du mois, comme j’étais parmi les déportés
{Héb. la déportation.} sur le le fleuve du Kebar, que les cieux furent ouverts et que je vis des visions de Dieu.
2 Le cinq du mois (cette année était la cinquième depuis la déportation du roi Joïakin),
3 la parole de l’Éternel fut en effet adressée à Ézéchiel, fils de Bouzi, le sacrificateur, dans la terre des Caldéens, près du fleuve du Kebar, et la main de l’Éternel y fut sur lui.
4 Je vis donc, et voici un vent de tempête venant du nord, une grande nuée et du feu entremêlé, avec un éclat tout autour d’elle ; et du milieu [sortait] comme l’apparence de l’airain ardent
{Ou du bronze d’or.} du milieu du feu ;
5 et, du milieu, une ressemblance de quatre êtres vivants ; et tel était leur aspect : ils avaient ressemblance d’homme.
6 Chacun d’eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes.
7 Leurs pieds étaient des pieds tout droits, et la plante de leurs pieds était comme la plante des pieds d’un veau, et brillants comme l’apparence de l’airain poli.
8 Des mains d’hommes [paraissaient] de dessous leurs ailes sur leurs quatre côtés, et ils avaient tous les quatre leurs faces et leurs ailes.
9 Leurs ailes se joignaient l’une l’autre ; ils ne se tournaient point dans leur marche ; ils allaient chacun dans la direction de leurs faces.
10 Et quant à la ressemblance de leurs faces, c’était une face d’homme ; et une face de lion, à droite, pour eux quatre ; et une face de bœuf, de gauche, pour eux quatre, et une face d’aigle pour eux quatre.
11 [Voilà] leurs faces ; et leurs ailes étaient déployées vers le haut. Chacun en avait deux qui joignaient [celles de] l’autre, et deux qui couvraient leurs corps.
12 Et ils allaient chacun dans la direction de leurs faces ; où l’Esprit voulait aller, ils allaient ; ils ne se tournaient point dans leur marche.
13 Et quant à la ressemblance des êtres vivants, leur aspect était comme des charbons de feu brûlants, comme l’aspect des torches. Ce même [feu] se promenait entre les êtres vivants, et ce feu était éclatant, et du feu sortait l’éclair.
14 Et les êtres vivants [allaient] courant et revenant, pareils à l’aspect de la foudre.
15 Et je regardais les êtres vivants, et voici une roue, à terre, à côté des êtres vivants, vers leurs quatre faces.
16 L’aspect des roues et leur façon étaient comme l’apparence de la chrysolite, et il y avait une même ressemblance pour les quatre, et leur aspect et leur façon étaient comme si une roue était au travers
{Héb. dans le milieu.} d’une roue.
17 Dans leur marche elles allaient sur leurs quatre côtés ; elles ne se tournaient point dans leur marche.
18 Et quant à leurs jantes, elles étaient hautes et formidables ; et leurs jantes, pour les quatre, étaient pleines d’yeux tout autour.
19 Quand les êtres vivants marchaient, les roues marchaient à côté d’eux ; et quand les êtres vivants s’élevaient de dessus la terre, les roues s’élevaient.
20 Où l’Esprit voulait aller, ils allaient ; [oui], là où l’Esprit voulait aller ; et les roues s’élevaient tout auprès d’eux, car l’esprit de l’être vivant était dans les roues.
21 Quand ils marchaient, elles marchaient, et quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient ; et quand ils s’élevaient de dessus la terre, les roues s’élevaient tout auprès d’eux ; car l’esprit de l’être vivant était dans les roues.
22 Et au-dessus des têtes des êtres vivants il y avait la ressemblance d’une étendue comme l’apparence du cristal redoutable, étendu au-dessus de leurs têtes vers le haut.
23 Et au-dessous de l’étendue, leurs ailes étaient toutes droites, dirigées l’une vers l’autre ; d’un côté chacun en avait deux, et de l’autre chacun en avait deux, qui couvraient leurs corps.
24 Et j’entendais, quand ils marchaient, le bruit de leurs ailes comme le bruit de grandes eaux, comme la voix du Tout-Puissant, un bruit de grand tumulte comme le bruit d’un camp. Quand ils s’arrêtaient, ils laissaient retomber leurs ailes.
25 Et il y eut une voix
{Ou un tonnerre.} du haut de l’étendue qui était sur leurs têtes. Quand ils s’arrêtaient, ils laissaient retomber leurs ailes.
26 Et par-dessus l’étendue qui était sur leurs têtes, [se voyait], comme l’aspect d’une pierre de saphir, une ressemblance de trône ; et sur la ressemblance de trône, une ressemblance comme l’aspect d’un homme [assis] dessus, vers le haut.
27 Et je vis comme l’apparence de l’airain ardent, comme l’aspect du feu, lui servant de demeure, tout autour, depuis l’aspect de ses reins en haut ; et depuis l’aspect de ses reins en bas, je vis comme l’aspect du feu avec un éclat tout autour.
28 Comme l’aspect de l’arc qui est dans la nue au jour de la pluie, tel était l’aspect de cet éclat tout autour. C’était l’aspect de la ressemblance de la gloire de l’Éternel. Et je vis, et je tombai sur ma face ; et j’entendis la voix de celui qui parlait.

Téléchargez l'application Bible.audio

Faire un don

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.

Téléchargez l'application Bible.audio