Soutenez l'application Bible.audio

 

 /   /   /  1 Jean 2:1     

1 Jean 2.1
Grande Bible de Tours


1 Mes petits enfants*, je vous écris ceci, afin que vous ne péchiez point ; cependant s’il arrive que quelqu’un pèche, nous avons pour avocat auprès du Père, Jésus-Christ, le Juste.
Cette expression indique non seulement le grand âge et l’autorité de l’apôtre sur ceux auxquels il écrit, mais encore la tendre amitié qu’il a pour eux.

2 Et lui-même est victime de propitiation pour nos péchés ; non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux de tout le monde.
3 Or ce qui nous assure que nous le connaissons, c’est si nous gardons ses commandements.
4 Celui qui dit qu’il le connaît, et ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui ;
5 Mais si quelqu’un garde sa parole, il a vraiment en lui la charité de Dieu parfaite. C’est par là que nous connaissons que nous sommes en lui.
6 Celui qui dit qu’il demeure en lui, doit marcher lui-même comme il a marché.
7 Mes bien-aimés, ce n’est pas un commandement nouveau que je vous écris, mais le commandement ancien que vous avez reçu dès le commencement ; et ce commandement ancien, c’est la parole que vous avez entendue*.
Le précepte de la charité est ancien, parce qu’il est imprimé dans le fond de notre nature, et qu’il était inscrit dans la loi de Moïse. Comme il était presque effacé par la méchanceté des hommes, il a été renouvelé et perfectionné par Jésus-Christ.
8 Et néanmoins le commandement dont je vous parle est nouveau ; ce qui est vrai en Jésus-Christ et en vous, parce que les ténèbres sont passées, et que la vraie lumière luit maintenant.
9 Celui qui prétend être dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres*.
Dans l’état de péché.
10 Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et le scandale n’est point en lui.
11 Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, et il marche dans les ténèbres, et il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.
12 Je vous écris, mes petits enfants, parce que vos péchés vous sont remis à cause de son nom.
13 Je vous écris, pères, parce que vous avez connu Celui qui est dès le commencement. Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le mauvais*.
Le démon, le malin esprit.
14 Je vous écris, petits enfants, parce que vous avez connu le Père. Je vous écris, jeunes hommes, parce que vous êtes forts, que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le mauvais.
15 N’aimez point le monde, ni ce qui est dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, la charité du Père n’est point en lui.
16 Car tout ce qui est dans le monde est concupiscence de la chair, concupiscence des yeux, et orgueil de la vie* ; ce qui ne vient point du Père, mais du monde.
Voilà les trois sources générales de toutes nos tentations et de tous nos péchés. Par la concupiscence de la chair, on entend l’amour désordonné de tout ce qui flatte les sens ; par la concupiscence des yeux, l’amour des richesses ; par l’orgueil de la vie, l’amour déréglé des honneurs et de l’élévation.
17 Or le monde passe, et sa concupiscence aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.
18 Mes petits enfants, c’est ici la dernière heure ; et comme vous avez entendu dire que l’Antechrist vient, il s’est fait dès maintenant beaucoup d’antechrists*, d’où nous savons que c’est la dernière heure.
Il appelle ainsi les faux docteurs et les hérétiques, qui corrompaient dès lors la pureté de la foi et de la morale.
19 Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas de nous* ; car s’ils eussent été de nous, ils seraient certainement demeurés avec nous. Mais c’est afin qu’on reconnût que tous ne sont pas de nous.
Ils n’étaient pas sincèrement des nôtres, du nombre des vrais chrétiens.
20 Pour vous, vous avez reçu l’onction du Saint*, et vous connaissez toutes choses.
Du Saint par excellence, Jésus-Christ.
21 Je ne vous ai pas écrit comme à des hommes qui ignorent la vérité, mais comme à des hommes qui la connaissent, et qui savent que nul mensonge ne vient de la vérité.
22 Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus soit le Christ ? Celui-là est un antechrist qui nie le Père et le Fils.
23 Quiconque nie le Fils ne reconnaît point le Père ; et qui confesse le Fils reconnaît aussi le Père.
24 Que ce qui vous a été appris dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez appris dès le commencement demeure en vous, vous aussi vous demeurerez dans le Fils et dans le Père ;
25 Et c’est ce que lui-même nous a promis, en nous promettant la vie éternelle.
26 Voilà ce que j’ai cru devoir vous écrire à l’égard de ceux qui vous séduisent.
27 Pour vous, conservez en vous l’onction* que vous avez reçue de lui, et vous n’avez pas besoin que quelqu’un vous instruise ; mais ce que son onction vous enseigne de toutes choses est vrai, et n’est pas un mensonge. Ainsi demeurez dans ce qu’elle vous enseigne.
L’onction de la grâce du Saint-Esprit, répandue dans vos cœurs par Jésus-Christ.
28 Maintenant donc, mes petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il apparaîtra, nous ayons confiance, et que nous ne soyons pas confondus par lui à son avènement.
29 Si vous savez qu’il est juste, sachez aussi que quiconque pratique la justice est né de lui*.
Naissance spirituelle des enfants de Dieu, qui est la véritable vie.

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Je fais un don

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.