/   /   /  Lamentations 1     

Lamentations 1
Lausanne


1 Comment est-elle assise solitaire, la ville au grand peuple, [comment] celle qui était grande entre les nations est-elle devenue comme veuve, et la princesse des provinces est-elle devenue tributaire ?
2 Elle pleure, elle pleure pendant la nuit, et les larmes couvrent ses joues ; d’entre tous ses amants, personne qui la console ! Tous ses amis ont agi perfidement contre elle, et sont pour elle des ennemis.
3 Juda a émigré devant l’affliction et l’excès de l’esclavage. Il séjourne chez les nations sans trouver un lieu de repos. Tous ceux qui le poursuivent l’ont atteint dans les lieux resserrés.
4 Les chemins de Sion sont en deuil, personne ne venant plus aux assignations ; toutes ses portes sont désolées ; ses sacrificateurs gémissent ; ses vierges sont dans la douleur, elle est elle-même dans l’amertume.
5 Ses adversaires ont le dessus, ses ennemis prospèrent, car l’Éternel la met dans la douleur pour ses nombreuses rébellions. Ses jeunes enfants ont marché captifs devant l’adversaire.
6 Et de la fille de Sion est sorti tout son éclat : ses chefs sont comme des cerfs qui ne trouvent pas de pâture, et qui s’en vont, privés de force, devant celui qui les poursuit.
7 Aux jours où elle est affligée et errante, Jérusalem se souvient de toutes ses choses désirables, qu’elle possédait dès les jours d’autrefois. [Maintenant] que son peuple est tombé aux mains de l’adversaire, et qu’il n’y a personne qui l’aide, ses adversaires la voient et rient de son anéantissement.
8 Elle a péché, elle a péché, Jérusalem ; c’est pour cela qu’elle est devenue un objet de dégoût. Tous ceux qui l’honoraient la méprisent, car ils ont vu sa nudité ; elle-même, elle gémit et se retire en arrière.
9 Sa souillure était aux pans de sa robe, [et] elle ne s’est pas souvenue de sa fin ; et sa chute a été prodigieuse, et personne qui la console !... Éternel, vois mon affliction, car l’ennemi triomphe.
10 L’adversaire a étendu la main sur ce qu’elle avait de plus désirable ; car elle a vu entrer dans son sanctuaire les nations, touchant lesquelles tu avais commandé qu’elles n’entrassent point dans ton assemblée.
11 Son peuple entier est dans les gémissements, cherchant du pain ; ils donnent ce qu’ils ont de plus désirable contre de la nourriture pour ranimer leur vie ! Vois, Éternel ! regarde combien je suis méprisée !
12 N’êtes-vous pas [touchés]
{Ou Que rien [de tel] ne vous [arrive] !} vous tous qui passez sur le chemin ? Regardez, et voyez s’il y a une douleur comme la douleur qui m’est départie, à moi que l’Éternel afflige au jour de l’ardeur de sa colère.
13 Du lieu haut il a envoyé dans mes os un feu qui s’en est rendu maître. Il a étendu pour mes pieds un filet ; il m’a fait retourner en arrière ; Il m’a mise dans la désolation, dans une langueur de tous les jours.
14 Par sa main est lié le joug de mes rébellions ; s’entrelaçant, elles pèsent
{Héb. elles montent sur.} sur mon cou. Il fait défaillir ma force. Le Seigneur m’a livrée en des mains d’où je ne puis me relever.
15 Le Seigneur a déshonoré au milieu de moi tous mes hommes puissants ; il a publié contre moi un temps déterminé pour briser mes jeunes hommes. Le Seigneur a foulé le pressoir pour la vierge, fille de Juda.
16 C’est pour ces choses que je pleure, que mon œil, mon œil se fond en eau ; car il est loin de moi, le consolateur qui restaurerait mon âme
{Ou qui ranimerait ma vie.} Mes fils sont désolés, car l’ennemi a prévalu.
17 Sion tend les mains,... personne qui la console ! L’Éternel a donné commandement, tout autour de Jacob, à ses adversaires ; Jérusalem est devenue entre eux un objet de dégoût.
18 L’Éternel est juste, car je me suis révoltée contre sa parole. Peuples, écoutez tous, et voyez ma douleur ! Mes vierges et mes jeunes hommes s’en sont allés captifs.
19 J’ai appelé mes amants ; ils m’ont trahie. Mes sacrificateurs et mes anciens ont expiré dans la ville, pendant qu’ils se cherchaient de la nourriture pour ranimer leur vie.
20 Regarde, ô Éternel, car je suis en détresse ! Mes entrailles bouillonnent, mon cœur se renverse au-dedans de moi, parce que ma révolte a été profonde. Au-dehors l’épée enlève [mes] fils ; au-dedans, c’est la mort
{Héb. c’est comme la mort.}
21 Ils m’entendent gémir,... personne qui me console ! Tous mes ennemis entendent mon malheur ; ils se réjouissent de ce que tu l’as fait. Tu feras venir le jour que tu as annoncé : alors ils seront comme moi.
22 Que toute leur malice vienne devant toi, et traite-les comme tu m’as traitée à cause de toutes mes rébellions ; car mes gémissements sont grands, et mon cœur est languissant.

Téléchargez l'application Bible.audio

Faire un don

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.

Téléchargez l'application Bible.audio