/   /   /  Ecclésiaste 1     

Ecclésiaste 1
Lausanne


1 Paroles de l’Ecclésiaste [Chef d’assemblée], fils de David, roi dans Jérusalem.
2 Vanité des vanités ! dit l’Ecclésiaste ; vanité des vanités ! Tout est vanité !
3 Quel avantage y-t-il pour l’homme en tout son labeur, dont il se tourmente sous le soleil ?
4 Une génération s’en va et une génération vient, et la terre subsiste à perpétuité.
5 Et le soleil se lève et le soleil se couche, et [revient] haletant vers son lieu, où il s’était levé.
6 Le vent s’en va vers le midi, puis il tourne vers le nord ; le vent s’en va, tournant, tournant, et il revient sur ses circuits.
7 Toutes les rivières vont à la mer, et la mer n’est point remplie ; vers le lieu d’où viennent les rivières, là elles retournent dans leur cours.
8 Toutes choses sont harassées [plus que] l’homme ne peut dire. L’œil ne se rassasie point de voir, et l’oreille ne se remplit pas de ce qu’elle entend.
9 Ce qui a été, c’est ce qui sera ; ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera ; et il n’y a rien du tout de nouveau sous le soleil.
10 Est-il une chose dont on dise : Vois ceci ! c’est nouveau ?... Elle fut déjà, aux siècles qui furent avant nous.
11 Il n’y a pas de souvenir de ceux qui [existèrent] les premiers ; et de même de ceux qui seront après : il n’en restera pas de souvenir chez ceux qui existeront dans la suite.
12 Moi, l’Ecclésiaste, j’ai été roi sur Israël dans Jérusalem,
13 et j’ai appliqué mon cœur à rechercher et à explorer selon la sagesse tout ce qui se fait sous les cieux, C’est là une affaire ingrate que Dieu a donnée aux fils des hommes pour qu’ils s’y fatiguent.
14 J’ai vu tous les ouvrages qui se font sous le soleil, et voici, tout est vanité et effort
{Ou pâture.} inutile
{Héb. de vent.}
15 Ce qui est courbé ne se peut redresser, et ce qui manque ne peut être compté.
16 J’ai dit en mon cœur : Voici, j’ai grandi et crû en sagesse plus qu’aucun homme qui ait été avant moi sur Jérusalem, et mon cœur a vu beaucoup de sagesse et de science.
17 Mais, en appliquant mon cœur à la connaissance de la sagesse et à la connaissance de la déraison et de la sottise, j’ai connu que cela même est une étude
{Ou pâture.} inutile
{Héb. de vent.}
18 car avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin, et qui accroît [sa] science, accroît [sa] douleur.

Téléchargez l'application Bible.audio

Faire un don

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.

Téléchargez l'application Bible.audio