/   /   /  2 Pierre 2     

2 Pierre 2
Grande Bible de Tours


1 Or, comme il y a eu de faux prophètes parmi le peuple, il y aura de même parmi vous des maîtres menteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le Seigneur qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine.
2 Et beaucoup suivront leurs débauches, et par eux la voie de la vérité sera blasphémée.
3 Et, dans leur avarice, ils trafiqueront de vos âmes par des paroles artificieuses ; mais le jugement qui les menace depuis longtemps s’avance à grands pas, et leur ruine ne sommeille pas.
4 Car si Dieu n’a point épargné les anges qui ont péché, mais les a précipités dans l’abîme où ils sont chargés des chaînes de l’enfer, pour être tourmentés et réservés jusqu’au jour du jugement ;
5 S’il n’a point épargné le monde à son origine, mais n’a sauvé que sept personnes avec Noé, le prédicateur de la justice*, en amenant les eaux du déluge sur le monde des impies ;
Non seulement parce qu’il exhortait les hommes à éviter par la pénitence les effets de la justice divine dont ils étaient menacés, mais encore parce que la construction de l’arche, qui dura cent ans, leur annonçait la vengeance terrible que Dieu voulait tirer de leurs crimes.
6 S’il a puni les villes de Sodome et de Gomorrhe en les ruinant de fond en comble et les réduisant en cendres, pour les faire servir d’exemple à ceux qui vivront dans l’impiété,
7 Et s’il a délivré le juste Lot de l’outrage des infâmes et de leur vie dissolue
8 (Car il conservait ses yeux et ses oreilles chastes, habitant au milieu d’hommes qui tous les jours tourmentaient cette âme juste par leurs œuvres détestables),
9 Le Seigneur sait délivrer les hommes pieux de la tentation, et réserver les pécheurs au jour du jugement pour être punis,
10 Principalement ceux qui, pour satisfaire leurs désirs impurs, suivent les mouvements de la chair ; qui méprisent les puissances ; qui sont audacieux, épris d’eux-mêmes, et qui, blasphémant contre la saine doctrine, ne craignent point d’introduire des sectes nouvelles ;
11 Tandis que les anges, quoique supérieurs en force et en puissance, ne portent point les uns contre les autres des jugements de malédiction*.
Ces novateurs maudissaient la saine doctrine avec une violence extrême de langage ; au lieu que les bons anges, dont ils se disaient les sectateurs, ont usé de plus de modération, même à l’égard des anges rebelles. Allusion à la dispute de Saint Michel et de Satan touchant le corps de Moïse. (S. Jude, 9.)
12 Mais ceux-ci, semblables à des animaux sans raison naturellement destinés à devenir une proie et à périr, attaquant par leurs blasphèmes ce qu’ils ignorent, périront par leur corruption même,
13 Recevant ainsi le salaire de leur iniquité. Ils font consister la félicité dans les plaisirs d’un jour ; ils ne sont qu’opprobre et qu’infamie, regorgeant de délices et s’abandonnant à la dissolution dans les festins de charité qu’ils font avec vous.
14 Ils ont les yeux pleins d’adultère et d’un péché qui ne cesse jamais ; ils attirent à eux les âmes légères et inconstantes ; ils ont dans le cœur toutes les adresses que l’avarice peut suggérer : ce sont des enfants de malédiction.
15 Ils ont quitté la voie droite, et ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le prix de l’iniquité,
16 Mais qui reçut le châtiment de sa démarche insensée : un animal muet, accoutumé au joug, faisant entendre une voix humaine, réprima la folie du prophète.
17 Ce sont des fontaines sans eau, des nuées agitées par des tourbillons ; de noires et profondes ténèbres leur sont réservées.
18 Car, parlant un langage vain et orgueilleux, ils attirent, par les passions de la chair et les voluptés sensuelles, ceux qui, peu de temps auparavant, s’étaient retirés des hommes infectés d’erreur.
19 Ils leur promettent la liberté, étant eux-mêmes esclaves de la corruption, parce qu’on est esclave de celui par qui on a été vaincu.
20 Si donc, après s’être retirés de la corruption du monde par la connaissance de Jésus-Christ notre Seigneur et notre Sauveur, ils se laissent vaincre en s’y engageant de nouveau, leur dernier état est pire que le premier.
21 Car il eût mieux valu pour eux n’avoir point connu la voie de la justice que de retourner en arrière après l’avoir connue, et d’abandonner la loi sainte qui leur avait été donnée.
22 Mais il leur est arrivé ce que dit un proverbe très véritable : Le chien est retourné à son vomissement ; et : Le pourceau, après s’être lavé, s’est vautré de nouveau dans la boue.

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible








Partager


Cette Bible est dans le domaine public.

“C”chrétiens
JE FAIS UN DON POUR CHRÉTIENS TV