/   /   /  Hébreux 1     

Hébreux 1
Vigouroux


1 Après avoir, à bien des reprises et de bien des manières (dernièrement), parlé autrefois à nos pères par les prophètes, Dieu
2 dans ces derniers temps (en ces jours), nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel aussi il a fait les mondes (siècles) ;
3 et qui, étant la splendeur de sa gloire, et l’empreinte de sa substance, et soutenant toutes choses par la parole de sa puissance, après avoir opéré la purification des péchés, s’est assis à la droite de la Majesté, au plus haut des cieux ;
[1.3 Voir Sagesse, 7, 26.]
4 devenu d’autant supérieur aux anges, qu’il a hérité d’un nom plus excellent que le leur.
5 Car auquel des anges a-t-il jamais dit : Tu es mon Fils, je t’ai engendré aujourd’hui ? Et encore : Je serai son Père et il sera mon Fils ?
[1.5 Voir Psaumes, 2, 7 ; 2 Samuel, 7, 14.]
6 Et de nouveau, lorsqu’il introduit son Premier-né dans le monde, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent.
[1.6 Voir Psaumes, 96, 7.]
7 A la vérité, quant aux anges, il dit : Celui qui fait de ses anges des vents, et de ses ministres une flamme de feu ;
[1.7 L’Ecriture. On a pu remarquer déjà que ce mot est souvent sous-entendu devant les citations empruntées des livres saints. — Celui qui fait, etc., citation de Psaumes, 103, 4 d’après les Septante. Sens : Les anges sont de condition si inférieure, que Dieu les fait servir au fonctionnement du monde physique ; ce sont eux qui mettent en mouvement les forces naturelles (comparer à Jean, 5, 4) ; ils agissent comme le feraient des vents, une flamme, etc.]
8 mais, quant au Fils : Ton trône, ô Dieu, est dans les siècles des siècles ; le sceptre de ton règne (empire) est un sceptre d’équité.
[1.8 Voir Psaumes, 44, 7.]
9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’injustice ; c’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile d’allégresse, de préférence à tes compagnons.
[1.9 C’est pourquoi Dieu ; ou bien ô Dieu, au vocatif. — Ceux qui ont été oints avec vous ; les saints et les prophètes.]
10 Et encore : C’est vous, Seigneur, qui, au commencement, avez fondé la terre, et les cieux sont l’ouvrage de vos mains.
[1.10 Voir Psaumes, 101, 26.]
11 Ils périront, mais vous demeurerez ; et tous ils vieilliront comme un vêtement
12 et vous les changerez comme un manteau, et ils seront changés ; mais vous, vous êtes le même, et vos années ne finiront pas.
13 Auquel des anges a-t-il jamais dit : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis l’escabeau de tes pieds ?
[1.13 Voir Psaumes, 109, 1 ; 1 Corinthiens, 15, 25. — L’escabeau de vos pieds. Voir Matthieu, 22, 44.]
14 Ne sont-ils pas tous des esprits qui servent, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent recevoir l’héritage du salut ?

Téléchargez l'application Bible.audio

Faire un don

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.

Téléchargez l'application Bible.audio