❤️Faire un don

 /   /   /  Romains 5:10     

Romains 5.10
Grande Bible de Tours


1 Étant donc justifiés par la foi, ayons la paix avec Dieu par Notre-Seigneur Jésus-Christ,
2 Qui nous a donné aussi entrée par la foi à cette grâce où nous sommes établis, et où nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire des enfants de Dieu ;
3 Et non seulement en cela, mais nous nous glorifions encore dans les tribulations, sachant que la tribulation produit la patience ;
4 La patience, l’épreuve, et l’épreuve, l’espérance.
5 Or l’espérance ne confond point, parce que la charité de Dieu a été répandue dans nos cœurs par le Saint-Esprit, qui nous a été donné.
6 En effet, pourquoi, lorsque nous étions encore dans les langueurs du péché, Jésus-Christ est-il mort, au temps marqué, pour des impies ?
7 Certes à peine quelqu’un mourrait-il pour un juste ; peut-être cependant quelqu’un aurait-il le courage de mourir pour un homme de bien.
8 Mais ce qui fait éclater l’amour de Dieu à notre égard, c’est que, alors même que nous étions encore pécheurs,
9 Jésus-Christ, au temps marqué, est mort pour nous. A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, nous sauvera-t-il de la colère.
10 Car si, lorsque nous étions ennemis de Dieu, nous avons été réconciliés avec lui par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par la vie de ce même Fils.
11 Non seulement cela, mais aussi nous nous glorifions en Dieu par Notre-Seigneur Jésus-Christ, par lequel nous avons maintenant obtenu cette réconciliation.
12 C’est pourquoi, comme le péché est entré dans le monde par un seul homme, et la mort par le péché, ainsi la mort a passé dans tous les hommes par celui en qui tous ont péché*.
Adam, en sa qualité de chef du genre humain et par suite des clauses de l’alliance divine, renfermait et représentait toute sa postérité, comme l’arbre est compris dans sa racine ou dans son germe. Tous donc ont été souillés en lui, à l’exception de Jésus-Christ, le Saint des saints, par la nécessité même de sa nature, et de Marie, sa mère, en vertu d’un privilège spécial, solennellement défini par l’Église. Tel est le dogme du péché originel, si clairement établi ici par l’Apôtre.
13 Car, avant même le temps de la loi, le péché était dans le monde ; mais il n’était point imputé, la loi n’étant pas encore*.
Tous les hommes alors naissaient avec le péché originel, et, par suite de la corruption de leur nature, se livraient à beaucoup de désordres ; mais ils étaient moins coupables, parce que la loi écrite n’était pas encore venue éclairer leurs ténèbres.
14 Cependant, depuis Adam jusqu’à Moïse, la mort a régné* sur ceux mêmes qui n’avaient point péché par une transgression semblable à celle d’Adam*, lequel est la figure de Celui qui devait venir.
En punition d’un péché originel et héréditaire.
Par des péchés actuels et de volonté propre. comme fut le péché d’Adam.
15 Mais il n’en est pas de la grâce comme du péché. Car, par le péché d’un seul beaucoup sont morts*, la grâce et le don de Dieu se sont répandus bien plus abondamment sur un grand nombre* par la grâce d’un seul homme, qui est Jésus-Christ.
La multitude des hommes, tous.
Tous sont morts en Adam ; mais à tous Jésus-Christ offre la résurrection et une vie nouvelle.
16 Il n’en est pas du don comme du péché venu par un seul. Car il est vrai qu’un seul péché a suffi pour le jugement de condamnation, au lieu que la grâce fait passer d’un grand nombre de péchés à la justification.
17 Si donc, à cause du péché d’un seul, la mort a régné par un seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don, et de la justice, régneront-ils dans la vie par un seul, qui est Jésus-Christ.
18 Ainsi, comme c’est par le péché d’un seul que tous les hommes sont tombés dans la condamnation, c’est par la justice d’un seul que tous les hommes reçoivent la justification de la vie.
19 Car, de même que beaucoup, par la désobéissance d’un seul, ont été constitués pécheurs, de même aussi, par l’obéissance d’un seul, beaucoup* seront constitués justes.
Tous sans exception le peuvent, et en réalité tous ceux-là le deviennent qui renaissent en Jésus-Christ par la grâce qu’il offre à tous, comme le dit l’Apôtre au verset précédent.
20 Or la loi est survenue, en sorte que le péché a abondé* ; mais où le péché a abondé, la grâce a surabondé ;
La loi produisait cet effet non par elle-même, mais par la perversité des hommes, qui prenaient occasion des défenses mêmes de la loi pour pécher davantage.
21 Afin que, comme le péché a régné pour la mort, ainsi la grâce règne, par la justice, pour la vie éternelle, par Jésus-Christ Notre-Seigneur.

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Chercher dans la Bible

Partager


Cette Bible est dans le domaine public.


❤️Faire un don