Soutenez bible.audio

 /   /   /  Jonas 2     

Jonas 2
Vigouroux


1 Le Seigneur prépara un grand poisson, qui engloutit Jonas ; et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits.
[2.1 Voir Matthieu, 16, 4 ; Luc, 11, 30 ; 1 Corinthiens, 15, 4. ― Jonas dans le ventre du poisson ; est une figure de Jésus-Christ dans le tombeau. Comparer à Matthieu, 12, 40. Nous ignorons à quelle espèce appartenait le poisson qui engloutit Jonas. On dit vulgairement que c’était une baleine ; mais outre qu’elle est très rare dans la Méditerranée, elle a la gueule trop étroite pour avaler un homme entier. Le texte sacré ne détermine rien ; il dit simplement « un grand poisson. » Il est vraisemblable que c’était une espèce de requin très vorace, squalus carcharis Linnæi ; il abonde dans la Méditerranée et dévore avidement tout ce qu’il peut saisir ; on a retrouvé un cheval dans le ventre d’un de ces poissons, pesant cent quintaux et pêché à l’île Saint-Marguerite, en France ; dans celui d’un autre, un homme avec son armure. Un fait encore plus intéressant, c’est celui qui est raconté de la manière suivante : « Il arriva en 1758 que, pendant une tempête, un matelot tomba d’une frégate dans la mer. [Un requin], qui était tout près, saisit aussitôt le malheureux qui nageait et criait au secours, et la victime disparut sur-le-champ dans sa large gueule. Tandis qu’il nageait, quelques-uns de ses camarades s’étaient déjà jetés dans la chaloupe pour lui porter secours. Au moment même où il était dévoré, le capitaine du vaisseau, témoin de l’accident, eut assez de présence d’esprit pour ordonner de tirer sur le monstre avec un fusil qui était sur le pont. Le coup fut tiré avec tant de bonheur que le requin cracha aussitôt le matelot qu’il avait dans sa gueule ; sa proie n’était que légèrement blessée et elle fut repêchée aussitôt, encore vivante, par la chaloupe ; le poisson lui-même fut pris par les autres marins avec des harpons et des cordes, monté sur la frégate, et là suspendu en travers pour qu’il pût sécher. Le capitaine en fit ensuite don au matelot si extraordinairement préservé par la Providence et celui-ci se mit à parcourir l’Europe pour le montrer. » (L. L. MULLER.)]
2 Jonas pria le Seigneur son Dieu dans le ventre du poisson
3 et il dit : J’ai crié au Seigneur dans ma tribulation, et il m’a exaucé ; du sein de l’enfer j’ai crié, et vous avez entendu ma voix.
[2.3 Voir Psaumes, 119, 1.]
4 Vous m’avez jeté dans l’abîme, au cœur de la mer, et les courants (des eaux) m’ont entouré ; toutes vos vagues et tous vos flots ont passé sur moi.
5 Et j’ai dit : Je suis rejeté de devant vos yeux ; néanmoins je verrai encore votre temple saint.
6 Les eaux m’ont entouré jusqu’à m’ôter la vie (l’âme) ; l’abîme m’a enveloppé, la mer a couvert ma tête.
[2.6 Voir Psaumes, 68, 2.]
7 Je suis descendu jusqu’aux racines des montagnes, les verrous de la terre m’ont enfermé à jamais ; et pourtant vous préserverez ma vie de la corruption, Seigneur mon Dieu.
8 Quand mon âme était dans l’angoisse au-dedans de moi, je me suis souvenu du Seigneur, pour que ma prière monte vers vous, jusqu’à votre temple saint.
9 Ceux qui s’attachent inutilement à la vanité abandonnent la miséricorde qui les aurait sauvés (leur miséricorde).
[2.9 Aux vanités ; c’est-à-dire, aux idoles. ― Leur miséricorde ; la miséricorde qu’ils recevraient du Seigneur, s’ils lui restaient fidèles. Il est incontestable qu’en hébreu, le pronom possessif a souvent un sens passif.]
10 Mais moi, je vous offrirai des sacrifices (immolerai des victimes) avec des cris de louanges ; tous les vœux que j’ai faits au Seigneur, je les rendrai pour mon salut.
11 Alors le Seigneur commanda au poisson, qui vomit (jeta) Jonas sur le rivage.

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Je fais un don

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.