Soutenez l'application Bible.audio

 

 /   /   /  Apocalypse 4     

Apocalypse 4
Grande Bible de Tours


1 Après cela je vis, et voilà qu’une porte était ouverte dans le ciel, et la voix que j’avais entendue la première, comme le son d’une trompette qui me parlait, me dit : Monte ici, et je te ferai voir les choses qui doivent arriver désormais.
2 Et soudain je fus ravi en esprit, et voici qu’un trône était dressé dans le ciel, et quelqu’un assis sur ce trône.
3 Et Celui qui était assis paraissait semblable à une pierre de jaspe et de sardoine, et il y avait autour du trône un arc-en-ciel* semblable à une émeraude.
L’arc-en-ciel apparaît ici comme le gracieux emblème de la miséricorde divine. (Gen., IX, 13. — Ézéch., I, 28.)
4 Autour du trône étaient encore vingt-quatre trônes, et sur les trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus d’habits blancs, avec des couronnes d’or sur leurs têtes*.
Ces vingt-quatre vieillards, qui sont comme les assesseurs du souverain Juge, désignent l’universalité des saints de l’Ancien et du Nouveau Testament ; douze représentent les patriarches, et douze, les apôtres.
5 Et du trône sortaient des éclairs, des tonnerres et des voix, et il y avait devant le trône sept lampes ardentes : ce sont les sept esprits de Dieu*.
Les saints anges. Le nombre sept, qui est un nombre sacré, exprime la multitude de ces esprits célestes.
6 Et en face du trône il y avait une mer transparente comme le verre et semblable à du cristal, et au milieu du trône et autour du trône étaient quatre animaux pleins d’yeux devant et derrière.
7 Le premier animal était semblable à un lion, le second était semblable à un veau, le troisième avait un visage comme celui d’un homme, et le quatrième était semblable à un aigle qui vole*.
Sous ces figures symboliques, la plupart des Pères de l’Église voient les quatre évangélistes. Ézéchiel les décrit à peu près de la même manière. (Ézéch., I, 10.)
8 Ces quatre animaux avaient chacun six ailes, et autour et au-dedans ils étaient pleins d’yeux, et ils ne cessaient jour et nuit de dire : Saint, saint, saint*, est le Seigneur Dieu tout-puissant, qui était, et qui est, et qui doit venir.
Louange aux trois Personnes de l’adorable Trinité. (Isaïe, VI, 3.)
9 Et lorsque ces animaux rendaient gloire, honneur et bénédiction à Celui qui est assis sur le trône, qui vit dans les siècles des siècles,
10 Les vingt-quatre vieillards se prosternaient devant Celui qui est assis sur le trône*, et ils adoraient Celui qui vit dans les siècles des siècles, et ils jetaient leurs couronnes devant le trône, en disant :
Toute l’Église triomphante se joint aux quatre animaux mystiques, pour louer Dieu par des cantiques d’actions de grâces. Ils lui attribuent les victoires qu’ils ont remportées, et reconnaissent que c’est de lui seul qu’ils tiennent leur félicité et leur gloire.
11 Vous êtes digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, parce que vous avez créé toutes choses, et que c’est par votre volonté qu’elles subsistent et qu’elles ont été créées.

Télécharger l'application Bible.audio

Soutenez bible.audio

Afficher un passage

Veuillez saisir un passage.

Je fais un don

Chercher dans la Bible

Partager

Pourquoi soutenir Bible.audio


Cette Bible est dans le domaine public.