Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Parthes
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Sont les mêmes que les anciens Perses. On les appelait Perses du temps des prophètes, et Parthes du temps de notre Sauveur. Le nom de Perses, en hébreu, Paraschim, signifie des cavaliers. Le nom propre de la nation persane est Élam. On leur donna apparemment le nom de Paraschim à cause de l’habitude où ils étaient et où ils sont encore aujourd’hui d’aller presque toujours à cheval. Ni Moïse ni les autres auteurs sacrés ne parlent point des Perses que vers le temps de Cyrus. Ézéchiel (Ézéchiel 27.10) met des Perses parmi les troupes du roi de Tyr. Il en met aussi dans l’armée de Gog, prince de Magog (Ézéchiel 38.5). Judith dit que les Perses admirèrent son courage (Judith 16.12). Daniel parle souvent du roi des Perses, qui devait ruiner la monarchie des Chaldéens. Depuis Cyrus le nom des Perses est connu dans l’Écriture. Le nom de Parthes ne se trouve que dans les Actes des apôtres (Actes 2.9), où ils paraissent comme distinrués des Élamites, quoique originairement ils ne fissent qu’un peuple. Voyez Élam. Elymaïs était capitale d’Élam, et Suse, capitale des Perses. La première Épître de saint Jean porte dans plusieurs manuscrits le titre d’Épître aux Parthes.

Parvis