Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Parthes
Dictionnaire Biblique Bost
Westphal Calmet

(Actes 2.9)

Il s’agit probablement dans ce passage de Juifs domiciliés chez les Parthes, et momentanément en séjour à Jérusalem. La Parthie ou Parthiène était, dans l’origine, sous les rois de Perse et sous les successeurs d’Alexandre, un canton ou une province subordonnée à l’Hyrcanie, qui la bornait à l’ouest ; la Margiane faisait la frontière orientale. Les Parthes, chassés de la Scythie (leur nom même signifie bannis en langue scythique), vinrent s’établir dans les solitudes voisines de l’Hyrcanie, couvertes de forêts et de montagnes, pays si pauvre qu’il ne pouvait pas nourrir les plus petites armées. Ces bannis s’accrurent bientôt à tel point, qu’ils furent en état de s’emparer des plaines les plus étendues et des vallées les plus profondes. Ils étaient adonnés à l’ivrognerie et à l’impureté ; les mariages incestueux n’étaient pas un scandale dans leurs mœurs, mais ils avaient horreur du mensonge. Leur manière de tirer de l’arc par-derrière, en se retirant, rendait souvent leur fuite plus dangereuse que l’attaque. C’est à cheval qu’ils combattaient, à cheval encore qu’ils se rendaient aux repas où on les invitait ; ils ne mangeaient que des viandes de bêtes prises à la chasse. Par leur élévation à l’empire d’Orient, le canton resserré qu’ils habitaient prit une plus grande extension, et s’étendit jusqu’aux Portes Caspiennes, ayant pour capitale Hecaton-Pyles (les cent portes), qui appartenait à l’ancienne Médie. Après la révolte d’Arsaces, des troubles qui s’élevèrent dans les autres états du roi de Syrie, laissèrent à l’usurpateur le temps de s’affermir dans sa nouvelle domination. Séleucus-Callinicus ayant tenté un dernier effort, fut battu et fait prisonnier dans une grande bataille (230 av. J.-C.). Peu à peu ce grand empire s’étendit dans toute l’Asie, et finit par se rendre redoutable aux Romains. Il dura plus de quatre siècles sous les successeurs d’Arsaces, qui prirent le nom d’Arsacides ; cette dynastie finit l’an 223 de l’ère chrétienne, avec Artaban IV, qui fut détrôné par Artaxerxès Ier, petit-fils de Sassan, qui donna le nom de Sassanides à la dynastie nouvelle.