Comparateur des traductions bibliques
Galates 3:17

La Bible Louis Segond

Bible Louis Segond 1910

Galates 3:17 - Voici ce que j’entends : une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée, et ainsi la promesse rendue vaine, par la loi survenue quatre cents trente ans plus tard.

Parole de vie

Galates 3.17 - Voici ce que je veux dire : Dieu a commencé par faire un testament selon les règles. La loi de Moïse est arrivée 430 ans plus tard. Mais elle n’enlève rien à la valeur du testament, sinon, la promesse de Dieu perdrait toute sa force.

Bible Segond - Nouvelle Édition de Genève

Galates 3. 17 - Voici ce que je veux dire : un testament, que Dieu a confirmé antérieurement, ne peut pas être annulé, et ainsi la promesse rendue sans effet, par la loi survenue quatre cent trente ans plus tard.

Bible Segond 21

Galates 3: 17 - Voici ce que je veux dire : un testament que Dieu a établi, la loi survenue 430 ans plus tard ne peut l’annuler et rendre ainsi la promesse sans effet.

Les autres versions

Bible du Semeur

Galates 3:17 - Eh bien, je dis ceci : une alliance a été conclue par Dieu en bonne et due forme à la manière d’un testament ; la Loi est survenue quatre cent trente ans plus tard ; elle ne peut donc pas annuler cette alliance et réduire par là même la promesse à néant.

Bible en français courant

Galates 3. 17 - Voici ce que je veux dire: Dieu avait établi un testament et avait promis de le maintenir. La loi, qui est survenue quatre cent trente ans plus tard, ne peut pas annuler ce testament et supprimer la promesse de Dieu.

Bible Annotée

Galates 3,17 - Voici donc ce que je dis : Qu’un testament antérieurement ratifié par Dieu, la loi, qui est venue quatre cent trente ans après, ne l’annule pas de manière à anéantir la promesse.

Bible Darby

Galates 3, 17 - Or je dis ceci : que la loi, qui est survenue quatre cent trente ans après, n’annule point une alliance antérieurement confirmée par Dieu, de manière à rendre la promesse sans effet.

Bible Martin

Galates 3:17 - Voici donc ce que je dis : c’est que quant à l’alliance qui a été auparavant confirmée par Dieu en Christ, la Loi qui est venue quatre cent-trente ans après, ne peut point l’annuler, pour abolir la promesse.

Parole Vivante

Galates 3:17 - Eh bien, je dis ceci : un acte a été passé solennellement par Dieu, en bonne et due forme, il est donc juridiquement valable, et la loi, survenue 430 ans plus tard, ne saurait le casser. Elle ne peut donc pas annuler la promesse.

Bible Ostervald

Galates 3.17 - Voici donc ce que je dis : Quant au contrat que Dieu a auparavant confirmé en Christ, la loi, qui n’est venue que quatre cent trente ans après, n’a pu l’annuler, pour abolir la promesse.

Grande Bible de Tours

Galates 3:17 - Voici donc ce que je dis : Il y avait une alliance confirmée de Dieu ; la loi, qui n’a été donnée que quatre cent trente ans après, n’a pu la rendre nulle, ni anéantir la promesse.

Bible Crampon

Galates 3 v 17 - Voici ce que je veux dire : Dieu ayant conclu une alliance en bonne forme, la loi qui est venue quatre cent trente ans après ne la rend pas nulle, de manière à rendre vaine la promesse.

Bible de Sacy

Galates 3. 17 - Ce que je veux donc dire est, que Dieu ayant fait un testament en bonne forme en faveur de Jésus-Christ , la loi qui n’a été donnée que quatre cent trente ans après, n’a pu le rendre nul, ni en abroger la promesse.

Bible Vigouroux

Galates 3:17 - Voici ce que je veux dire : Dieu ayant conclu une alliance en bonne forme, la loi, qui a été donnée quatre cent trente ans après, n’a pu la rendre nulle, ni abroger la promesse.

Bible de Lausanne

Galates 3:17 - Voici donc ce que je dis : Un testament ayant été précédemment ratifié de Dieu en vue du Christ, la loi, venue quatre cent trente ans après, ne l’annule pas de manière à rendre impuissante la promesse.

Les versions étrangères

Bible en anglais - English Standard Version (ESV)

Galates 3:17 - This is what I mean: the law, which came 430 years afterward, does not annul a covenant previously ratified by God, so as to make the promise void.

Bible en anglais - New International Version (NIV)

Galates 3. 17 - What I mean is this: The law, introduced 430 years later, does not set aside the covenant previously established by God and thus do away with the promise.

Bible en anglais - King James Version (KJV)

Galates 3.17 - And this I say, that the covenant, that was confirmed before of God in Christ, the law, which was four hundred and thirty years after, cannot disannul, that it should make the promise of none effect.

Bible en espagnol - Reina-Valera

Galates 3.17 - Esto, pues, digo: El pacto previamente ratificado por Dios para con Cristo, la ley que vino cuatrocientos treinta años después, no lo abroga, para invalidar la promesa.

Bible en latin - Vulgate

Galates 3.17 - hoc autem dico testamentum confirmatum a Deo quae post quadringentos et triginta annos facta est lex non irritam facit ad evacuandam promissionem

Ancien testament en grec - Septante

Galates 3:17 Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Bible en allemand - Schlachter

Galates 3.17 - Das aber sage ich: Ein von Gott auf Christus hin zuvor bestätigtes Testament wird durch das 430 Jahre hernach entstandene Gesetz nicht ungültig gemacht, so daß die Verheißung aufgehoben würde.

Nouveau Testament en grec - SBL

Galates 3.17 - τοῦτο δὲ λέγω· διαθήκην προκεκυρωμένην ὑπὸ τοῦ ⸀θεοῦ ὁ μετὰ ⸂τετρακόσια καὶ τριάκοντα ἔτη⸃ γεγονὼς νόμος οὐκ ἀκυροῖ, εἰς τὸ καταργῆσαι τὴν ἐπαγγελίαν.
“C”chrétiens
JE FAIS UN DON POUR CHRÉTIENS TV