Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Lièvre
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

(hébreu arnèbèth). Ce mammifère rongeur n’est mentionné que dans la double énumération des quadrupèdes impurs (Lévitique 11.6 ; Deutéronome 14.7). Comme le daman (voir ce mot), il y est pris par erreur pour un ruminant, à cause de son habitude de remuer continuellement les mâchoires. Quoique comestible et d’une chair savoureuse, fort appréciée jadis par les Romains et aujourd’hui par les Arabes, le lièvre était interdit à la consommation des Israélites, comme plus tard à celle des Mahométans ; d’après J. César, les Bretons s’en abstenaient (Guerre des Gaules, 5.12) ; de même certains indigènes syriens de nos jours.

On connaît en Palestine 4 espèces de lièvres, dont le plus répandu, le lepus Syriacus ou lièvre de Syrie, un peu plus petit que notre lièvre commun, est appelé arneb en arabe (comparez le nom hébreu). Le lièvre égyptien, plus clair de pelage, se trouve au sud de la Judée ; celui du Sinaï, beaucoup plus petit mais avec les oreilles et les pattes plus longues en proportion, se trouve au sud de la mer Morte, dans la vallée de l’Araba.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.