Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Judée
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

Le terme apparaît dans Tobit (Tobit 1.18) à propos de Sennachérim (Sennachérib ou Sanchérib) à son retour de Judée. Il désignait l’ensemble du royaume du sud qui disparut avec l’exil (586) et fut occupé en partie par des Ammonites, Édomites et Samaritains.

Avec Néhémie, le territoire de Juda fut reconstitué par un regroupement autour de Jérusalem. Les guerres macchabéennes amenèrent la restauration du royaume juif, appelé alors Judée, et qui s’étendait de la Galilée à Hébron, de la Méditerranée aux villes de Transjordanie. L’autonomie des princes hasmonéens cessa en 63 avant Jésus-Christ, et Rome établit son protectorat. À la faveur de désordres, Hérode, un Iduméen, usurpa le trône de Judée. La Palestine comprenait alors : la Judée proprement dite, avec l’Idumée ; la Samarie ; la Galilée (inférieure et supérieure) ; la Pérée (à l’est du Jourdain) ; les territoires de Gaulanitide, Batanée, Trachonitide et Auranitide ; la Décapole, confédération de villes helléniques, à l’est du Jourdain (sauf Scythopolis).

À la mort d’Hérode le Grand, le pays fut partagé : l’ethnarchie de Judée, l’Idumée et la Samarie furent attribuées à Arché-laüs ; la Galilée et la Pérée revinrent à Hérode Antipas (Luc 9.7), le Hauran à Philippe (Marc 6.17). En l’année 7 après Jésus-Christ, Archélaüs ayant été déposé, son territoire, dont la Judée, fut rattaché à la province romaine de Syrie et administré par des procurateurs (7 à 40 après Jésus-Christ). De 41 à 44, à nouveau un régime de protectorat avec Agrippa Ier, petit-fils d’Hérode le Grand, qui fut remplacé par l’annexion et le gouvernement des procurateurs. En 70, Jérusalem, cœur de la Judée, était prise par Titus.

Les récits du Nouveau Testament s’insèrent donc dans ce cadre et Luc l’a même signalé (Luc 3.1). La Judée y est prise dans l’acception officielle d’ancien territoire d’Archélaüs, rattaché à la province de Syrie (Marc 10.1 ; Matthieu 4.25 ; Matthieu 24.16; Luc 2.4 ; Luc 3.1 ; Luc 23.5 ; Jean 3.22 ; Jean 3.4.3 ; Actes 10.37 etc.). Le désert de Judée, qui fut le théâtre de la prédication de Jean-Baptiste, est la région désertique qui s’étend de Béthanie aux bords de la mer Morte (Matthieu 3.1 ; Marc 1.4; Luc 3.2) et aux rives du Jourdain (voir carte IX, et figure 137 à 140).

A. P.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.