Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Talion
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

La peine du talion est ordonnée par la loi de Moïse contre ceux qui ont blessé leur prochain dans leur corps (Exode 19.23-25). Vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, plaie pour plaie, meurtrissure pour meurtrissure.

Les interprètes sont partagés sur le sens de ces lois. Les uns les prennent dans toute leur rigueur, et le texte du Deutéronome (Deutéronome 19.18-20) les favorise. Les saducéens n’y admettaient aucune mitigation. Mais les autres Juifs et plusieurs commentateurs chrétiens prétendent que ces lois, dans l’exécution littérale, emportant de grands inconvénients, on doit les prendre dans un sens adouci et mitigé, et que l’on faisait payer aux coupables une amende pécuniaire ou quelque autre peine proportionnée à la faute. Un homme qui avait fait perdre l’œil à son prochain était condamné a perdre un de ses yeux, ou à le racheter par une bonne somme, et ainsi du reste.

Dieu ne permet pas par là la vengeance, mais il la modère : Non fornes, sed limes furoris est, dit saint Augustin : il retient la main des particuliers, en établissant la loi du talion et en les menaçant d’une peine pareille à celle qu’ils auront fait souffrir aux autres. Cette loi, dit encore saint Augustin, est une justice d’hommes injustes : non qu’il y ait de l’injustice à punir les coupables, mais l’envie de se venger est injuste.

Philon assure que la loi du talion ne s’exécutait point à la rigueur, à moins que l’injure ne fût faite à un homme libre. Mais les rabbins ne reconnaissent point cette distinction. Et Josèphe enseigne qu’il était au pouvoir de celui qui avait été blessé de poursuivre la vengeance réelle de sa blessure, et qu’on ne pouvait l’obliger malgré lui à prendre de l’argent pour s’indemniser. Les lois grecques et romaines, et même les lois ecclésiastiques et canoniques autorisent la loi du talion. Voyez ci-après Vengeance et Vengeur.