Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Outre
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Outre ou Oudre, sac de cuir de bouc, dont le poil est en dedans, bien poissé et bien cousu, dans lequel on conserve l’huile et les autres liqueurs l’ouverture de l’outre est par une des pattes de l’animal qui en fournit la matière. Il est souvent parlé d’outres dans l’Écriture, et comme tout le monde ne sait pas ce que c’est, il n’est pas inutile d’en dire ici un mot : Abraham renvoyant Agar, lui donna et à son fils du pain et de l’eau dans une outre pour son voyage (Genèse 21.14-15). Les Gabaonites, pour tromper Josué et les anciens du peuple, leur montrèrent de vielles outres qu’ils avaient, disant qu’ils les avaient prises neuves dans leurs maisons, pour montrer qu’elles venaient de fort loin (Josué 9.4-13). Jahel, femme d’Héber le Cinéen, ouvrit une outre pleine de lait, et en offrit à boire à Sisara (Judic 4.19).

Le Psalmiste (Psaumes 32.7) pour relever la puissance de Dieu, dit qu’il tient les eaux de la mer enfermées comme dans une outre, comme dans une malle ; et, en parlant du passage de la mer Rouge, il dit de même qu’il enferma les eaux comme dans une outre (Psaumes 77.13). Il les resserra, les retira, les lia. Ailleurs (Psaumes 119.83) il se compare lui-même à une outre exposée à la gelée, ou exposée à la fumée. Comme une outre desséchée, noircie, ridée. Jésus-Christ dit qu’on ne peut pas mettre le vin nouveau dans de vieilles outres, qu’autrement les outres se rompent, et le vin se répand (Matthieu 9.17). Ses apôtres étaient de vieilles outres avant la descente du Saint-Esprit sur eux ; ils n’étaient pas capables ni de comprendre, ni de pratiquer toute la perfection que Jésus-Christ était venu enseigner aux hommes.

Oza