Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Succoth-Bénoth
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

Nom d’une idole introduite en Samarie par les colons de Babylone (2 Rois 17.30).

Plusieurs suggestions ont été faites pour identifier la divinité représentée par ce nom.

1.

Il serait la corruption de l’assyro-babylonien Zarpanitou ou Zîr-bânit, la déesse Istar, épouse du grand dieu Mardouk, patron de Babylone.

2.

Il correspondrait à l’assyrien Sakkout-binoûtou (signifiant : le juge suprême de l’univers), soit Mardouk lui-même ; comparez le nom du dieu Saccouth, si c’est lui qu’il faut voir dans le Siccouth (voir ce nom) de Amos 5.26.

3.

Il a été supposé que Succoth, nom commun (soukkôth = tabernacles), désignerait les images portées dans les processions, et par là les processions elles-mêmes, Bénoth représentant Bânitou, la déesse Istar. Il s’agirait alors de « dais des processions d’Astarté », interprétation qui serait à rapprocher de la dernière hypothèse émise à la fin de l’article Siccouth.

4.

S’il fallait voir dans le nom composé Succoth-Bénoth deux mots hébreux proprement dits plutôt que des transcriptions plus ou moins exactes de l’assyro-babylonien, ils signifieraient « tentes des filles » ; et divers auteurs ont pensé qu’il s’agirait peut-être « de sanctuaires érigés par les Babyloniens en l’honneur des Pléiades (voir ce mot), qui, comme dans le panthéon gréco-romain, seraient des filles » (Ed. de Perrot).


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.