Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Succoth-benoth
Dictionnaire Biblique Bost
Westphal Calmet

(2 Rois 17.30)

Ce nom hébreu qui signifie tentes des filles, est donné à l’un des objets du culte idolâtre des Babyloniens, que les colons de Babylone transportèrent en Samarie. Comme les mots parallèles sont des noms de faux dieux, on a cru que ce mot devait être aussi le nom d’une divinité païenne, et les rabbins le rendant par la poule et ses poussins, l’entendent de la Poussinière (ou des Pléiades), de sorte que nous aurions ici le nom, conforme à la théologie de Babel, d’une divinité astrologique. Winer, d’après Selden et Grolius, pense qu’il s’agit de tentes dans lesquelles les filles se prostituaient en l’honneur de la Vénus babylonienne, Milytta, et le parallélisme ne combat pas d’une manière absolue cette interprétation, que recommandent d’ailleurs plusieurs autorités, et notamment Hérodote 1.199. Hengstenberg traduit par petits temples des filles (de Bel et de Milytta). Gesenius enfin modifie le texte, et lit : les tentes des hauteurs, ou des hauts lieux.