Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Sem
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

D’après la tradition plus ancienne, Noé commença à cultiver la terre et planta une vigne (Genèse 5.29 ; Genèse 9.20 ; Genèse 9.27) ; ses fils furent Sem, Japhet et Canaan (un rédacteur ajouta « Cham le père de » dans Genèse 9.22), c’est-à-dire les trois divisions de la population de la Palestine : les Israélites, les Hittites (avec les Philistins) et les Cananéens. D’après une tradition plus tardive, les trois fils de Noé furent Sem, Cham et Japhet (Genèse 5.32 ; Genèse 6.10 ; Genèse 7.13 ; Genèse 9.18 ; Genèse 10.1) ; sauvés du déluge avec leur père et leurs femmes, ils devinrent les ancêtres, des trois branches de la race blanche : les Sémites, les Chamites et les Indo-Européens (Genèse 10 ; 1 Chroniques 1).

Les fils de Sem furent : Élam, Assur, Arpacsad, Lud et Aram (Genèse 10.21 ; Genèse 10.31 ; Genèse 11.10 ; Genèse 11.26 ; 1 Chroniques 1.17 ; 1 Chroniques 1.27), c’est-à-dire les Élamites, les Assyriens, les Hébreux-Arabes, les Lydiens et les Araméens. Pourquoi a-t-on placé les Élamites et les Lydiens parmi les Sémites, desquels ils diffèrent au point de vue de la race et de la langue, tandis que les Phéniciens et les Cananéens, de vrais Sémites, sont considérés comme fils de Cham ?

Nous ne le savons pas : le principe de classification de l’auteur biblique n’est ni ethnologique, ni géographique, ni linguistique à notre point de vue. Néanmoins le terme de « Sémites », fondé sur cette généalogie de Sem, nous est indispensable et sert à indiquer un groupe de peuples (Assyro-Babyloniens, Hébreux, Phéniciens, Cananéens, Araméens, Arabes) et de langues (groupe oriental : accadien [assyrien et babylonien] ; groupe occidental et septentrional : araméen [et syriaque] et hébreu [phénicien, cananéen, moabite, édomite, etc.] ; méridional : arabe et éthiopien).

Race et langue doivent être nettement distinguées : des envahisseurs de race non sémitique, comme les Philistins en Palestine et les Cassites en Babylonie, ont adopté le langage sémitique du pays conquis. Voir Table des peuples.

R.H. Pf.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.