Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Sanctus
Dictionnaire Biblique Westphal

(signifiant : saint). Premier mot latin, dans la Vulgate, de l’action de grâces des séraphins entendue par Ésaïe au moment de sa vocation prophétique dans le temple de Jérusalem (Ésaïe 6.3). Ce chant en deux phrases parallèles est sans doute conçu en répons (« ils criaient, s’adressant l’un à l’autre ») :

Saint,- saint, saint est l’Éternel des armées ! Toute la terre est pleine de sa gloire.

Il a inspiré le chant de l’Apocalypse chrétienne : (Apocalypse 4.8)

Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, Qui était, qui est et qui vient !

La triple répétition du premier mot, attribut de l’Éternel, exprime la perfection de la sainteté divine. Aussi le cantique est-il parfois appelé dans les églises grecque et romaine le trisagion (du grec treïs = trois, hagios = saint) ; mais il est surtout connu sous le titre de son premier mot en latin : le Sanctus. Il fut adopté de très bonne heure parmi les hymnes de l’Église ; Tertullien (Mort vers 240) le considère comme usité de son temps (De oratione). Il a été introduit dans la liturgie de la messe, suivi des acclamations prises à Marc 11.10. Il a inspiré le cantique de César Malan : Trois fois saint Jéhovah ! — Voir Louange.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.