Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Raphaël
Dictionnaire Biblique Westphal
Calmet

(signifiant : Dieu a guéri). Personnage principal du livre apocryphe de Tobit, où il apparaît comme le « bon ange » de Tobie (Tobit 5.21 et suivant). Il est envoyé par Dieu pour rendre la vue à Tobit, marier Sarra avec Tobie, lier le démon Asmodée et l’empêcher de tuer Tobie (3.16). Raphaël se présente à Tobit sous l’aspect et le nom d’Azaria (signifiant : Dieu est un secours) et devient le compagnon de Tobie dans son voyage en Médie (Tobit 5.5 ; Tobit 5.13) ; le chien du jeune homme les accompagne, scène souvent reproduite par les peintres (Tobit 5.17). Raphaël, toujours sous les traits d’Azaria, révèle à Tobie ce qu’il doit faire du cœur, du foie et du fiel d’un poisson ( Tobit 6.3 ; Tobit 6.9 ; Tobit 6.17 ; Tobit 8.2 ; Tobit 11.2 ; Tobit 11.7), arrange le mariage de Tobie avec Sarra (Tob 7), éloigne le démon Asmodée et le lie (Tobit 8.2 et suivant), va chercher l’argent à Raguès (Tob 9) et guérit Tobit (Tobit 11.7 ; Tobit 12.3). Il dévoile enfin au père et au fils sa vraie personnalité : ( Tobit 12.12 ; Tobit 12.20) « Je suis l’un des sept anges saints qui portent au ciel les prières des saints et qui sont admis en présence de la Majesté du Saint ». Ce passage est à la base de toutes les spéculations juives ultérieures dont il nous reste à dire quelques mots.

1.

Raphaël est l’un des sept « anges qui se tiennent devant Dieu » (cf. Luc 1.19 ; Apocalypse 8.2, Hénoch 90). Ainsi, dans Hénoch, il est l’un des « veilleurs » (Hénoch 20.3), « l’ange des esprits des hommes » (Hénoch 100.20). Sans doute y a-t-il eu là une influence perse, la religion de Zoroastre parlant des sept « princes de lumière ».

2.

Raphaël est un intermédiaire qui porte devant Dieu les prières des humains (Apocalypse 8.3). La pensée religieuse juive de l’époque insistant toujours plus sur l’éloignement et la transcendance de Dieu, on en était venu à ne plus concevoir même la possibilité pour les prières humaines d’avoir accès directement auprès du Tout-Puissant, tout comme les sujets d’un monarque oriental sont incapables de pénétrer personnellement auprès de leur roi.

3.

Raphaël est aussi un ange gardien ; ainsi dans l’histoire de Tobie, où son apparence humaine est expliquée comme n’étant qu’une apparition (Tobit 12.19).

4.

Raphaël, son nom l’indique, est le guérisseur. Le livre d’Hénoch montre dans Rufael (signifiant : Raphaël) « l’ange des esprits des hommes » dont la fonction est de « guérir la terre que les anges ont souillée ». Pour y parvenir, il doit commencer par lier Azazel (voir ce mot). Dans d’autres récits postérieurs, Raphaël devient celui qui doit guérir l’iniquité d’Éphraïm (signifiant : les 10 tribus) ; il est l’ange chargé d’abattre la puissance des mauvais esprits qui ont nui aux fils de Noé, par des maladies et des plaies survenues à la suite du déluge ; c’est lui, explique-t-on, qui a enseigné aux hommes la connaissance des simples et qui fut l’inspirateur du « livre de Noé », le plus ancien traité de médecine.

5.

Enfin, Raphaël est un guide dans le Cheol (Hénoch 22) et dans le Paradis (Hénoch 32). Cwt.

Raphu  

Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.