Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Plaine (villes de la)
Dictionnaire Biblique Westphal

Ce terme désigne dans Genèse 18 et 19 cinq cités : Sodome, Gomorrhe, Adma, Tseboïm et Tsoar (Bêla). Les quatre premières furent détruites par le feu pour leur extrême perversité. L’histoire de Lot, le neveu d’Abraham, et de sa fuite loin de Sodome, est bien connue ; Lot s’enfuit à Tsoar et, sur sa prière, cette ville fut épargnée (Genèse 19.12 ; Genèse 19.26).

Il est impossible de déterminer le lieu exact des villes de la Plaine. On convient généralement qu’elles se trouvaient dans la plaine de la vallée du Jourdain près de la mer Morte. Ceux qui les placent au sud de cette mer avancent les arguments suivants :

  1. Djebel Ousdoûm, falaise de sel gemme à l’angle sud-ouest de la mer Morte, est en général identifie avec le nom de Sodome ;
  2. Eusèbe place Tsoar à l’extrémité de la mer Morte opposée à Jérico ;
  3. Ézéchiel 16.46 laisse supposer que Sodome se trouvait dans la direction du sud de Jérusalem ; si elle était à l’extrémité nord de la mer Morte, elle se serait trouvée presque directement à l’est de la capitale.

À ces arguments s’opposent les considérations suivantes :

  1. Lorsque Amraphel marcha de Kadès contre les villes de la Plaine (Genèse 14.1 ; Genèse 14.8), il traversa Hatsatson-Thamar que l’on identifie ordinairement avec la moderne Engeddi ; donc les villes devaient se trouver au nord d’Engeddi, à l’extrémité nord de la mer Morte ;
  2. le « cercle » ou la « plaine » du Jourdain ne peut avoir été que la large plaine s’étendant autour de son embouchure ; dans Deutéronome 34.3, elle est aussi appelée le cercle (Version Synodale : bassin) qui environne la vallée de Jérico ;
  3. la plaine et ses villes étaient visibles du voisinage de Béthel. Voir (Genèse 13.3-10) Mer Morte.

Il est curieux de noter que les noms de Sodome et de Gomorrhe ont été trouvés écrits à la main sur le mur d’une maison de Pompéi, inscription d’origine certainement juive ou chrétienne.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.