Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nid
Dictionnaire Biblique Westphal

Les croyants israélites tirent enseignement du merveilleux instinct des oiseaux constructeurs de nids (Psaumes 84.4 ; Psaumes 104.17 ; Job 39.30 : aire = nid de l’aigle), du malheur de celui qui en est éloigné (Proverbes 27.8), des accidents pouvant survenir aux nichées (Deutéronome 22.6 ; Ésaïe 10.14 ; Ésaïe 16.2). Ils voient dans le nid l’image de la sécurité du foyer (Job 29.18, l’homme qui n’a pas de nid, c’est-à-dire de foyer), et plus souvent celle de la place forte élevée, inattaquable, inaccessible (Nombres 24.21 ; Jérémie 22.23 ; Jérémie 48.28 ; Jérémie 49.16, Abdias 1.4 ; Habakuk 2.9).

Dans Matthieu 8.20 parallèle Luc 9.58, Jésus rappelle au scribe, trop impulsif en son offre étourdie de le suivre partout, que le Fils de l’homme et par conséquent ses disciples doivent renoncer au minimum légitime de confort et de douceur dans leur genre de vie : pas même un toit pour leur repos, alors que les oiseaux ont des nids ! Le substantif grec pour : nids, kataskênôseïs, signifie plus exactement des abris pour la nuit ; il est illustré par une inscription du IIIe siècle avant Jésus-Christ, entente entre les habitants de Smyrne et ceux de Magnésie, en vertu de laquelle les premiers entreprennent d’assurer l’abri (kataskênôsin) pour ceux qui vont émigrer à Smyrne, afin que ceux-ci puissent avoir un domicile provisoire pendant qu’ils se bâtiront leurs maisons (VGT, p. 332). Dans Matthieu 13.32 et parallèle le verbe grec, de la même racine que ce substantif, signifie : s’abritent, plutôt que : font leurs nids (voir Moutarde).


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.