Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


DIACRE et DIACONESSE
Dictionnaire Biblique Lelièvre

Ces femmes dérivent du grec diaconos, qui signifie serviteur, au sens propre celui qui prépare ou sert les repas, au figuré celui qui se met librement au service de ses frères ou au service d’une cause. Il a ces deux significations dans les Evangiles et les Epitres. Dans la parabole des noces, les diaconoï sont les domestiques qui servent les convives (Matthieu 22.13) ; dans sa réponse aux fils de Zébédée Jésus dit à ses disciples que parmi eux le plus grand sera celui qui se fera le diaconos des autres. Paul emploie souvent ce mot dans le sens de serviteur de l’Evangile, ou de Christ, ou de Dieu. Il appelle Timothée diaconos de Dieu (1Th 3.2) et il se donne à lui-même le même titre (1Co 3.5 ; Ephésiens 3.7 ; Colossiens 1.23-24).

Mais le terme diaconos désigne aussi, dans le Nouveau Testament, la fonction exercée dans l’Eglise par lés diacres. Le récit de l’institution des diacres se trouve dans Actes 6.1-6, car, bien que le nom de diacre ne figure pas dans le récit, la. tradition de l’Eglise a toujours considéré les sept élus de Jérusalem comme les premiers diacres. — Dans les épîtres de Paul, ou le mot diaconos revient souvent, il n’y a que deux ou trois passages où il désigne indubitablement la fonction ecclésiastique : l’épître aux Philippiens est adressée « à tous les saints en Jésus-Christ qui sont à Philippes, ainsi qu’aux évêques et aux diacres » (Phi 1.1 ; voir : évêque). La 1ère épître à Timothée contient des recommandations détaillées sur les qualités morales qui doivent caractériser les diacres (1Ti 3.8-13). — Qu’il y ait eu, dans les Eglises fondées par Paul, des diaconesses à côté des diacres, c’est ce qui résulte du dernier passage cité. En effet, au v. 11, il ne faut pas lire, avec certaines de nos versions, « leurs femmes » (c’est-à-dire celle des diacres, mais « les femmes » (sous-entendu : celles qui exercent la même fonction). Romains 16.1, confirme cette interprétation en nous parlant de Phoebé « qui est diaconos de l’Eglise qui est à Cenchrae ».

On sait par 1Ti 3.8-13, quelles étaient les qualités exigées des diacres et des diaconesses. Quant à leurs fonctions, dans les Eglises missionnaires de Paul elles ne sont nulle part précisées, mais il y a tout lieu de croire qu’elles furent maintenues dans la sphère d’activité suggérée par le titre de diaconos = serviteur. Ces hommes et ces femmes sont au service de l’Eglise et en particulier de ses membres les plus déshérités, les pauvres, les infirmes et les malades.


Lexique de la Bible - Charles Lelièvre, Pasteur protestant
Édité par La Bible jour après jour, 1951.
2, Cloître Saint-Pierre-Empont — Orléans (Loiret)
Numérisation : Yves PETRAKIAN