Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


ARÉOPAGE
Dictionnaire Biblique Lelièvre
Westphal Calmet Bost

Ce terme désigne à la fois une colline d’Athènes et une assemblée (sénat ou tribunal) qui siégeait sur une terrasse naturelle encadrée dans les rocs de la colline. Cette assemblée a exercé, suivant les époques, une autorité plus ou moins grande et plus ou moins étendue, sur la cité athénienne. A l’époque où l’apôtre Paul comparut devant ce tribunal, l’Aréopage paraît avoir eu la charge d’assurer l’ordre en matière religieuse. Paul y comparut parce qu’il s’agissait pour les chefs de la cité de savoir si son enseignement sur les places publiques devait être considéré comme l’introduction d’une religion nouvelle, et par suite poursuivi et châtié conformément à la loi. L’apôtre se défendit sinon dans les termes mêmes qui nous sont rapportés au ch. 17 du livre des Actes des apôtres, Ac 17 du moins dans l’esprit que mous révèle ce résumé de son discours. Nous sommes donc portés à penser que certaines de ses paroles étaient parfaitement de nature à éveiller des sympathies chez ses juges ; mais telle était cependant l’éducation religieuse et philosophique de ceux-ci que le seul mot de la « résurrection » leur fit apparaître l’accusé comme indigne de leur attention et qu’ils le renvoyèrent dédaigneusement sans attendre la fin de son discours.


Lexique de la Bible - Charles Lelièvre, Pasteur protestant
Édité par La Bible jour après jour, 1951.
2, Cloître Saint-Pierre-Empont — Orléans (Loiret)
Numérisation : Yves PETRAKIAN