A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Zachée
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Zachée (1)

Judas Machabée ayant laissé Simon, Joseph et Zachée, pour forcer les fils de Béan, qui s’étaient retirés dans deux tours (2 Machabées 10.19 1 Machabées 5.4-5), les gens de Simon, qui s’étaient laissé gagner par de l’argent, laissèrent échapper quelques-uns de ceux qui étaient dans les tours ; mais Judas Machabée fit mourir ces traîtres. Il n’est pas clair si Joseph, Simon et Zachée ayaient eu part à cette trahison.

Zachée (2)

Prince des publicains, c’est-à-dire fermier général. Comme Jésus-Christ passait par Jéricho (Luc 19.1-3), Zachée qui avait grande envie de le voir, mais qui ne le pouvait à cause de la foule, parce qu’il était fort petit, courut devant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu’il devait passer par là. Jésus étant arrivé en cet endroit, leva les yeux et lui dit : Zachée, hâtez-vousde descendre, parce faut que je loge aujourd’hui dans votre maison. Zachée descendit aussitôt, et le reçut avec joie. Or tous ceux qui le virent disaient en murmurant : il est allé loger chez un homme de mauvise vie. Cependant Zachée dit à Jésus-Christ : Seigneur, je m’en vais donner la moitié de mes biens aux pauvres ; et si j’ai fait tort à quelqu’un en quoi que ce soit, je lui en rendrai quatre fois autant (Les lois romaines condamnaient les publicains convaincus de concussion ou de fraude de restituer le dommage au quadruple ).

Sur quoi Jésus-Christ lui dit : Cette famille a reçu aujourd’hui le salut, parce que celui-ci est aussi enfant d’Abraham ; car le Fils de l’homme est venu pour sauver, et pour chercher ce qui était perdu. » C’est tout ce que l’Écriture nous apprend de Zachée le publicain.

Quelques-uns ont cru qu’il était gentil avant sa conversion ; mais le sentiment des commentateurs est qu’il était Juif. Il y en avait plusieurs de cette nation qui exerçaient l’office de publicain. Saint Clément d’Alexandrie dit que plusieurs ont confondu Zachée avec saint Matthias, prétendant qu’il avait été élevé à l’apostolat après la mort de Judas. D’autres ont avancé que saint Pierre l’avait ordonné évêque de Césarée en Palestine ; mais ils l’ont apparemment confondu avec un autre Zachée ; évêque de cette Église, qui vivait au second siècle.

Le faux Évangile de l’Enfance de Jésus-Christ donne au Sauveur un maître nommé Zachée. Saint Irénée parle aussi de ce maître qui, ayant demandé à Jésus-Christ qu’il dit A, Jésus répondit A. Le maître lui ayant dit de dire B, il lui répondit : Enseignez-moi premièrement ce que veut dire A, puis je vous dirai ce que veut dire B ; voulant marquer, dit saint Irénée, que lui seul savait le mystère caché sous la lettre A. L’Évangile de l’Enfance que l’on a en grec porte que Zachée ayant dit à Jésus-Christ, dites Aleph, Jésus répondit Beth, Gimel, et tout le reste de l’alphabet sans hésiter, et qu’ensuite il expliqua à son maître les écrits des prophètes d’une façon qui le ravit en admiration. L’Évangile de l’Enfance imprimé en latin raconte à-peu-près la même chose, mais d’une manière plus étendue. Il nomme aussi ce maître Zachée.

Soutenez bible.audio

❤️Faites un don de 1 € pour Bible.audio