Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Troglodytes
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Ce terme signifie en grec ceux qui ont leur demeure dans des trous ou dans des cavernes. Il y avait plusieurs de ces peuples aux environs de la Palestine, dans l’Arabie, sur la mer Rouge, et sur le golfe Persique, et en Égypte.

L’Écriture ne parle des Troglodytes qu’en un seul endroit, qui est (2 Chroniques 12.3) : Libyes et Troglodytoe, et AÉthiopes. L’Hébreu : Les Lubim, les Suchim, et les Chuschim.

La plupart des interprètes sont persuadés que Suchim signifie véritablement les Troglodytes. On peut voir pour ce sentiment Bochart, Phaleg, livre 4 chapitres 29, où il montre que Succha en hébreu, signifie un trou, ou une caverne, et que Pline place la ville de Succha sur le bord de la mer Rouge, dans le pays des Troglodytes. Grotius et quelques autres aiment mieux croire que les Suchim, dont parlent les Paralipomènes, et qui étaient dans l’armée de Sésac, roi d’Égypte, signifient des peuples qui demeurent sous des tentes, comme les Arabes Scénites. Il y avait beaucoup de ces sortes d’Arabes dans l’Arabie Pétrée, et aux environs de l’Égypte, lesquels ne prenaient pas la peine de cultiver la terre, ni de bâtir des maisons [Sur les Troglodytes Éthiopiens Voyez Combes et Tamisier (Voyage en Abyssinie, tome pages 269-273), qui citent Bruce (Voyage aux sources du Nil, tome 1 pages 431-435) et le réfutent].