Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Troade
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Ville de Phrygie ou de Mysie, sur l’Hellespont, entre la ville de Troie au septentrion, et celle d’Assos au midi. Quelquefois le nom de Troas signifie le pays des Troyens, la province où était la ville de Troie ; mais dans le Nouveau Teslament, où se trouve le nom de Troas, il signifie toujours une ville particulière de ce nom qui est aussi quelquefois appelée Antigonia et Alexandrie : Ipso Troas, Antigonia dicta, nunc Alexandria, dit Pline. Quelquefois on joint les deux, Alexandria-Troas. Saint Paul étant à Troade, en l’an de l’ère vulgaire 52 (Actes 16.8), eut la nuit cette vision : Un homme de Macédoine se présenta devant lui, et lui fit cette prière : Passez en Macédoine, et venez nous secourir. Il s’embarqua donc à Troade, et passa en Macédoine. On croit que cet homme qui lui apparut, était l’ange de la Macédoine, qui l’invitait à venir prêcher dans ce royaume. L’Apôtre fut encore quelques autres fois à Troade ; mais on ne sait rien de particulier de ce qu’il y fit. Voyez (Actes 20.5-6 2 Corinthiens 2.14). Il avait laissé à Troade, chez un nommé Carpe, quelques habits et quelques livres, qu’il prie Timothée de lui apporter à Rome, en l’an 65 de l’ère vulgaire, peu de temps avant sa mort, arrivée en l’an 66. Voyez (2 Timothée 4.13).