Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Tribun
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Nom de dignité chez les Romains. Il y avait des tribuns de plusieurs sortes. Les uns avaient le commandement des troupes, les autres avaient part au gouvernement de la république. On en connalt qui étaient nommés Tribuni celerum, et qui commandaient des espèces de chevaux légers ; d’autres, Tribuni oerarii, qui avaient quelque inspection sur le trésor public ; d’autres, Tribuni fabricarum, qui avaient soin de la fabrique des armes ; d’autres, Tribuni maritimorum, qui avaient l’intendance des ports de mer, du cours des rivières, des salines. Tribuni plebis, qui étaient comme les protecteurs du peuple, et qui contrebalançaient la puissance des grands ; enfin, Tribuni militice, qui étaient divisés en grands et petits tribuns : les premiers étaient les tribuns des légions ; et les seconds, les tribuns des cohortes.

Dans l’Écriture on emploie assez souvent le nom de Tribun, même dans l’Ancien Testament ; parce que les traducteurs n’ont point connu de termes plus propres pour exprimer certains emplois qui ont quelque rapport à celui des tribuns de la république romaine. Par exemple, saint Jérôme a traduit par tribunos, ce que l’Hébreu appelle prince de mille ; et les Septante, chiliarchoe, qui a la même signification que l’Hébreu. Dans le Nouveau Testament, le nom de tribun a plus de rapport aux charges et aux emplois des Romains, puisque, c’étaient en effet des officiers des troupes romaines ; par exemple, dans saint Jean (Jean 18.12 ; Actes 21.31-37), etc. Saint Marc parle des tribuns de la cour d’Hérode le Tétrarque ; (Marc 6.22). Les uns et les autres sont appelés dans le Grec chiliarchoi, chefs de mille hommes ; tels qu’étaient les tribuns des légions. Mais celui qui arrêta saint Paul, et qui le tira des mains des Juifs (Actes 21.31), était simplement chef d’une cohorte.