Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Tibère-Alexandre lysimaque
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Neveu de Philon le Juif, et fils d’Alexandre Lysimaque, alabarque ou chef des Juifs d’Alexandrie, et frère de Philon le Juif. Tibère-Alexandre était donc Juif d’origine et même de la race sacerdotale ; mais il quitta la religion de ses pères et se fit païen. Il fut nommé pour succéder à Cuspius Fadus dans le gouvernement de la Judée, l’an 46 de l’ère vulgaire. Il n’innova rien dans la province, non plus que son prédécesseur, et ainsi il la maintint toujours en paix. Il fit crucifier Jacques et Simon, fils de Judas le Galiléen, qui avait fait soulever le peuple quarante ans auparavant. Il gouverna la Judée jusqu’en l’an 88 de Jésus-Christ ou de l’ère vulgaire, et il eut pour successeur Ventidius Cumanus. Il fut donné en ôtage aux Parthes lorsque Corbulon engagea Tiridate à venir à Rome pour recevoir la couronne de Tibère, en l’an 63 de l’ère vulgaire. Il fut fait préfet d’Égypte en l’an 66. Il fut le premier qui reconnut Vespasien pour empereur, le premier de juillet de l’an 69, et fut lieutenant général de Tite au siège de Jérusalem, en l’an 70. Tite avait pour lui de grands égards, et Tibère-Alexandre était comme chef de son conseil.