Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Polymitarius
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Ou Polimitarius. Ce terme se trouve en plusieurs endroits de la Vulgate, comme (Exode 35.35 ; 36.35 ; 38.23 ; 39.3). Il répond à l’hébreu choscheb, qui signifie proprement un ouvrier qui invente, et qui travaille de l’esprit et de l’imagination. Il paraît par l’examen des passages où il se trouve, qu’il signifie un tapissier, un ouvrier qui fait des voiles de différentes couleurs, et d’une tissure de différents fils. C’est la vraie signification de polymitarius, qui dérive du grec, et qui signifie à la lettre un ouvrier qui travaille à des ouvrages de plusieurs couleurs, comme les tapissiers, tant ceux qui travaillent à la haute et à la basse lice que ceux qui font des tapis de Turquie ou autres. Ces ouvrages s’appellent aussi Phrygia, ou Phrygionica, Babylonica, Alexandrina, et même plumaria, à cause de la ressemblance de l’art du brodeur et du tapissier.

Il paraît par Moïse que les tapissiers, polymitarii, qui travaillaient au tabernacle dans le désert, employaient non-seulement les laines de couleur de pourpre, d’hyacinthe ou bleu céleste, et de cramoisi, mais aussi l’or en fil (Exode 39.3). Nous ne savons pas distinctement comment ils filaient leur or ; mais on ne peut douter qu’il n’y en eût dans le tissu du pectoral du grand prêtre.