Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Godolias
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Godolias (1)

Fils d’Ahican, fut laissé dans la Palestine par Nabuchodonosor (Jérémie 40 ; Jérémie 41 ; 2 Rois 25.12) après la ruine de Jérusalem et du temple, afin qu’il gouvernât le reste du peuple qui y était demeuré, et qu’il rassemblât ceux qui avaient pris la fuite. Jérémie se retira auprès de lui à Masphat, où il avait établi sa demeure ; et plusieurs Juifs, qui s’étaient enfuis dans les terres de Moab et d’Ammon, y vinrent aussi. Godolias les assura de la protection de Nabuchodonosor, pourvu qu’ils demeurassent en paix. Cependant Ismaël, fils de Nathanias, de la race royale de Juda, vint aussi voir Godolias. Celui-ci avait été averti qu’Ismaël avait été envoyé par Baalis, roi d’Ammon, pour le tuer ; mais Godolias n’en voulut rien croire, et ne voulut pas permettre qu’on prévint la mauvaise volonté d’Ismaël. Il le reçut à sa table, et le régala ; mais à la fin du repas, Ismaël et ceux qui étaient avec lui, se jetèrentsur Godolias, et le massacrèrent aussi bien que tous ceux qui se trouvèrent autour de lui, tant Juifs que Chaldéens. Alors le reste du peuple se retira en Égypte, et y entraîna Jérémie, quoi que ce prophète pût dire pour les détourner de cette résolution.

Godolias (2)

Fils d’Amarias, aïeul du prophète Sophonie (Sophonie 1.1).

Godolias (3)

Lévite, fils d’Ethan ou d’Idithun (1 Chroniques 25.3)