Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Domitien
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

L’empereur Domitien, fils de Vespasien, et frère de Tite, le dernier des douze Césars, succéda à Tite son frère l’an de Jésus-Christ 81, le 13 septembre, et se décria par ses débauches et ses cruautés. Il persécuta l’Église, et fit, dit-on, mourir le pape saint Clet. L’apôtre saint Jean étant à Rome fut mis dans une cuve d’huile bouillante, près la porte Latine ; mais il n’en souffrit aucun mal : ensuite il fut relégué dans l’île de Pathmos, qui est une des Sporades dans l’Archipel. Dans la même persécution, Domitien, sachant qu’il y avait des chrétiens de la race de David, et parents de Jésus-Christ, craignit qu’ils ne fissent quelque entreprise contre l’éta t : c’étaient les petits-fils de Judas, frère de Jésus-Christ selon la chair ; apparemment fils de Joseph, et d’une première femme. Ils furent amenés à Domitien par un soldat : l’empereur leur demanda s’ils étaient de la race de David ; ils le confessèrent. Il leur demanda combien de terre ils possédaient, et combien d’argent : ils répondirent qu’à eux deux ils avaient vaillant neuf mille deniers, et qu’ils n’avaient pas ce bien en argent, mais en terres contenant seulement trente-neuf plethres, qui font environ sept arpents et quatre perches de Paris ; qu’ils en payaient les tributs, eten subsistaient en les cultivant eux-mêmes : en même temps ils montrèrent leurs mains pleines de cales, et leurs corps endurcis au travail.

L’empereur leur demanda ce que c’était que le royaume de Jésus-Christ, en quel lieu, et quand il devait régner. Ils répondirent que son royaume n’était ni terrestre, ni de ce monde, mais céleste et angélique ; qu’il paraltrait à la fin du monde, quand il viendrait, dans sa majesté, pour juger les vivants et les morts. Domitien, les méprisant comme des personnes viles, les renvoya sans leur faire aucun mal ; il donna même un ordre pour faire cesser la persécution, du moins, en Judée. Ces deux confesseurs gouvernèrent depuis les églises, et vécurent jusqu’au temps de Trajan. Domitien mourut l’an 96 de Jésus-Christ, le 17 de septembre, la quinzième année de son règne.