Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Cyprès
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Cyprus ou cyperus, arbrisseau connu, dans l’Écriture, sous le nom de copher en hébreu et de cyprus en latin (Cantique 1.13 ; 4.13) ; il est commun dans l’île de Chypre, et on croit que c’est de là que cette île a tiré son nom. Le cypre produit une fleur fort odoriférante, et celui de l’île de Chypre par-dessus les autres (Plin., 1. 12 chapitre 24). Il venait aussi des cypres dans le territoire d’Engaddi, comme le dit l’Épouse du Cantique (Cantique 1.13), qui compare son Époux au raisin de Chypre, qui croît dans les vignes d’Engaddi. Pline dit que le meilleur cypre était celui de Canope, et après lui celui d’Ascalon, en Palestine. Dioscoride dit la même chose. Quelques-uns croient que le cyprus est le même que le ligustre ou troène ; mais c’est plutôt le souchet. Les Orientaux s’en servent avec la feuille de sené pour se noircir le poil. Or, le souchet, en latin, cyperus odoratus, a les feuilles semblables à celles du roseau, plus longues, plus grêles, plus dures q ue celles du poireau. Sa tige croit à la hauteur d’environ deux pieds, droite, triangulaire, sans nœuds, au haut de laquelle viennent les fleurs, qui sont à plusieurs étamines ramassées en des bouquets larges ; sa semence est dure, triangulaire, couverte d’une écorce noire ; ses racines sont longues, nouées, entrelacées l’une dans l’autre, noirâtres, d’une odeur agréable. Il y a une autre espèce de souchet qui est semblable au précédent, à la différence que ses racines sont rondes, de la grosseur d’une olive, jointes plusieurs ensemble.