Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Vase
Dictionnaire Biblique Westphal

(hébreu kelî ; grec skeuos). Récipient destiné à recevoir des liquides, ou des matières sèches comme le grain.

Les vases ordinaires étaient d’argile (Ésaïe 29.16 ; Siracide 27.5), de bois ou de pierre (Exode 7.19) ; les vases précieux étaient d’airain (2 Samuel 8.10), d’argent (Proverbes 25.4), d’or (1 Rois 10.21 ; Siracide 50.9). Les vases de pierre de Cana (grec, hudria) avaient chacun une contenance de deux ou trois mesures (grec, métrète = 39,24 1.), soit d’environ 80 à 120 litres chacun, en tout cinq ou six hectolitres.

Il y avait aussi dans le sanctuaire des coupes et des vases sacrés (Exode 25.29 ; Nombres 7.84 etc.). David avait reçu des vases d’or dont il fit don à Jéhovah (2 Samuel 8.10). Salomon orna le temple de vases d’airain et d’or destinés au service du culte (1 Rois 7.45-50). Ces vases, pris une première fois par Joas, roi d’Israël (2 Rois 14.14), furent dérobés par les Caldéens lors du pillage de Jérusalem (2 Rois 25.14), puis rendus aux Juifs par Cyrus (Esdras 1.7 et suivant). Antiochus Épiphane les vola à son tour (1 Macchabées 1.23). Ésaïe 52.11 dit : « Purifiez-vous, vous qui portez les vases de Jéhovah ! » (cf. Ésaïe 66.20).

En style figuré, l’Ancien Testament fait du vase brisé l’image des malheureux (Psaumes 31.13 ; Jérémie 22.28 etc.), des rebelles vaincus (Psaumes 2.9, cf. Apocalypse 2.27). Le Nouveau Testament compare au vase le fragile corps humain, qu’il faut ménager (1 Thessaloniciens 4.4 ; 2 Corinthiens 4.7 ; 1 Pierre 3.7 [traduction, sexe). L’expression « vase d’élection » (Version Synodale : « instrument que je me suis choisi ») désigne une fois Saul de Tarse (Actes 9.15). L’apôtre, reprenant une image familière aux prophètes (Ésaïe 45.9 ; Jérémie 18 et Jérémie 19, etc.), compare la toute-puissance de Dieu sur l’homme à la liberté du potier qui fabrique des vases ou les détruit à son gré ; d’où l’image des « vases de colère » et des « vases de miséricorde » (Romains 9.20-24). Dans le même développement il fait allusion aux utilisations nobles ou vulgaires des vases d’une maison (verset 21), s’inspirant en cela de Sagesse 15.7 (cf. 2 Timothée 2.20). Voir Pot, Cruche.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.