Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Uzal ou Uzzal
Dictionnaire Biblique Westphal

Un des fils de Joktan (Genèse 10.27 ; 1 Chroniques 1.21).

D’après Ézéchiel 27.19 (texte obscur et peut-être altéré), région qui fournissait du fer ouvragé et des épices. On croit y reconnaître l’ancien nom de la capitale de l’Yémen, province d’Arabie : Azal ; son autre nom, postérieur à l’islam, Sana, signifie en abyssin : forteresse. Azal ou Izal signifiait : éternité.

Une tradition arabe en fait la ville la plus ancienne du monde. Depuis longtemps, des colonies juives s’étaient installées dans l’Yémen, et plusieurs tribus arabes avaient embrassé le judaïsme. Sana était à l’origine d’une route très importante de caravanes, qui suivait la côte occidentale de la mer Rouge et allait jusqu’en Syrie, en passant par La Mecque, Médine et Maan.

En 560, Abraha, roi chrétien de l’Yémen, contemporain de Mahomet, avait construit à Sana une cathédrale, pour en faire un lieu de pèlerinage rival de La Mecque, mais cet édifice fut détruit moins d’un siècle plus tard. On trouvait, dans cette partie de l’Arabie, du minerai de fer ; encore aujourd’hui Sana, qui compte environ 25 000 habitants et qui est située dans une région montagneuse et luxuriante, est connue pour ses aciéries, qui fabriquent surtout des lames d’épées et de poignards. D’autres situent Azal plus près de Médine, mais aussi en Arabie Heureuse. D’anciennes traductions (Ostervald, Martin) transcrivent dans Ézéchiel 27.19 Mosel pour Mé-Ouzal (signifiant : d’Uzal).


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.