Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Aurore
Dictionnaire Biblique Westphal
Calmet

Les textes cités par les concordances, à ce mot ou à ses équivalents : « aube » (Genèse 19.15), « lever du jour » (Néhémie 4.21), « point du jour » (Actes 20.11), décrivent poétiquement ce phénomène (Job 3.9 ; Job 41.9 ; Psaumes 139.9), l’attribuent au Créateur (Job 38.12 ; Amos 4.13), racontent des faits importants qui se sont produits à ce moment du jour nouveau (Genèse 32.24-26 ; Juges 6.15 ; 1 Samuel 9.26 ; Jonas 4.7, etc.), le signalent comme heure de cantique et de prière (Psaumes 57.9 = Psaumes 108.3 ; Sagesse 16.28), en font un symbole d’apparition certaine (Osée 6.3), irrésistible (Joël 2.2), splendide (Ésaïe 14.12 ; Cantique 6.10), lumineuse (Ésaïe 8.20 ; Ésaïe 58.8). Le texte de Psaumes 110.3 est très altéré ; toutes les traductions sont conjecturales. Dans Ésaïe 47.11, il faut sans doute lire, non : « sans que tu en voies l’aurore » (Segond), mais « sans que tu saches le prévenir » (Version Synodale). Parmi les nombreux passages qu’on pourrait encore citer, notons seulement que c’est Ecclésiaste 11.6 qui a inspiré nos cantiques : « Semons dès l’aurore…  », « Dès que l’aube dépose ses perles…  », etc.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.