Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Thrace
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost

Puisqu’il faut renoncer à l’identification des anciens, qui voyaient la Thrace dans le Tiras (voir ce mot) de la Table des Peuples (Genèse 10.2). la seule allusion biblique à cette contrée se trouve dans l’apocryphe 2 Macchabées 12.35 : c’est un cavalier thrace qui sauve pendant la bataille le gouverneur iduméen Gorgias, en coupant le bras de son ennemi. Cet incident correspond bien à la spécialité de la Thrace aux époques grecque et romaine : elle fournissait de soldats mercenaires, surtout pour l’infanterie légère et la cavalerie, les États militaires les mieux organisés ; c’est d’elle aussi que venaient à Rome des gladiateurs réputés, et l’épithète de thrace désignait un armement particulier pour leurs combats inhumains. Les populations thraces étaient en effet plongées dans une barbarie extrême.

Les régions qui furent appelées de ce nom au cours de l’antiquité ont d’ailleurs beaucoup varié ; ce fut plus particulièrement le rivage est de la mer Noire et tout son arrière-pays entre l’Ister (aujourd’hui le Danube) et la Macédoine. En 46 de l’ère chrétienne, sous l’empereur Claude, le nom de Thrace fut donné à la province romaine de l’empire délimitée par les monts Haemus (aujourd’hui Balkans) et la Macédoine, tandis que le pays situé au nord entre ces monts et l’Ister était devenu sous Auguste la province de Moesie.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.