Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Souillure
Dictionnaire Biblique Westphal

Pour la souillure physique ou rituelle, voir Pur et impur. Au point de vue moral, une souillure est ce qui tache, salit, corrompt l’âme. Le diable, « père du mensonge », « menteur et meurtrier dès le commencement » (Jean 8.44), est sans contredit à l’origine de l’impureté morale. Mais on commet un contresens d’histoire en faisant des démons dont parle l’Évangile les « instigateurs de toute souillure » (Lesêtre), sous prétexte qu’ils sont appelés « esprits impurs » (Matthieu 10.1 ; Matthieu 12.43 ; Marc 1.23 ; Marc 1.27 ; Marc 3.11; Luc 4.33 ; Luc 6.18 ; Actes 5.16 ; Actes 8.7). Ce ne sont pas les fautes morales que l’Évangile attribue à l’influence des esprits impurs, mais les maladies, les infirmités, les crises d’épilepsie, etc., ce qui est tout différent. Les sept démons de Marie de Magdala n’entachaient en rien sa pureté morale. Avec les « mauvais esprits des régions célestes » dont parle Paul (Éphésiens 6.12, cf. 1 Corinthiens 10.20, etc.) et les démons dont parle l’Apocalypse (Apocalypse 9.20 ; Apocalypse 16.14 ; Apocalypse 18.2), nous sommes dans un autre chapitre de la démonologie.

La souillure de l’âme est occasionnée d’après la Bible par l’infidélité à l’égard de Dieu (Deutéronome 32.5 ; Jérémie 2.22), les convoitises du cœur (Romains 1.24), l’impureté et l’injustice (Romains 6.19 ; Romains 12.21 ; Galates 5.19 ; Éphésiens 4.19 3 ; Colossiens 3.5 ; Jude 1.23 ; 2 Pierre 2.10), les péchés de la langue (Jacques 3.6), l’hypocrisie (Matthieu 23.25), et, de façon générale, tous les actes par lesquels les hommes déchus accomplissent les œuvres de leur père : « Le père dont vous êtes issus, c’est le diable », disait Jésus aux Juifs qui cherchaient à le perdre (Jean 8.44).

Le devoir des rachetés de Christ est de se préserver de la souillure (1 Thessaloniciens 4.7), de la rejeter énergiquement (Jacques 1.21), de « garder le commandement sans souillure » (1 Timothée 6.14), afin que l’Église du Christ puisse « paraître devant lui sans souillure » (Éphésiens 5.27) et que ses fidèles participent à la gloire de la nouvelle Jérusalem (Apocalypse 14.4 et suivant, cf. Matthieu 5.8). Voir Démons, Possession-démoniaque, Tache, Pureté.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.