Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Siège
Dictionnaire Biblique Westphal
Calmet

Le mot hébreu kissé, d’étymologie incertaine, est employé plus de 130 fois dans l’Ancien Testament pour désigner des sièges de tous genres, escabeaux, chaises, même tapis ; (Juges 5.10) mais le plus souvent il s’agit de sièges d’honneur, pour juges, prêtres, personnages royaux (Juges 3.20 ; 1 Samuel 1.9 ; 1 Samuel 20.25 ; Job 29.7, cf. Siracide 7.4 ; Siracide 38.33), d’où la traduction la plus fréquente : trône (voir ce mot).

Dans le Nouveau Testament, le grec kathédra désigne les sièges des marchands (Marc 11.15 parallèle Matthieu 21.12), la « chaire de Moïse », c’est-à-dire le siège d’où la Loi est lue et commentée ; (Matthieu 23.1) et le mot composé prôtokathédria désigne les sièges du premier rang dans les synagogues, qui faisaient face à l’assemblée et que les pharisiens se réservaient (Matthieu 23.6).

Pour le siège d’accouchement en Égypte, voir Sage-femme.

Pour le siège d’une ville, voir Fortifications et GUERRE DE SIÈGE.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.