Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Safran
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

(hébreu carcôm). Cette plante, mentionnée une seule fois, parmi les produits végétaux odoriférants (Cantique 4.14), est le crocus sativus, famille des Iridacées ; plante bulbeuse, dont le bulbe est plein, à peu près sphérique, de la grosseur du pouce.

Les fleurs sont radicales ; comme l’ovaire reste enfoui dans le sol, leur tube, très long, ressemble à un pédoncule ; elles sont grandes, violettes, teintées de rosé et de pourpre ; les 3 stigmates, pendants, sont rouges, d’une odeur aromatique ; on en tire la drogue et l’assaisonnement qu’on appelle safran. Hippocrate vantait déjà les vertus médicinales de cette plante ; les Hébreux l’utilisaient dans la cuisine et la teinturerie, de même que les Égyptiens et les Phéniciens ; on croit que ce sont les Phocéens qui l’introduisirent et la propagèrent en Provence.

Le Midi ainsi que l’Orient en font encore usage comme condiment ; l’industrie l’emploie pour colorer certains articles ; la pharmacie lui reconnaît quelque action sur le système nerveux, l’appétit et la digestion. C’est d’ailleurs une plante vénéneuse. Le safran est toujours d’un prix très élevé, 1 kg représentant la matière d’environ 140 000 fleurs.

Ch.-Ed. M.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.