Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Ruine
Dictionnaire Biblique Westphal

Ce mot, fréquent dans le langage biblique, comporte quelques nuances.

1.

Le fait matériel de l’écroulement d’un bâtiment ou d’une ville, de la destruction d’un pays ravagé ; c’est le sens étymologique du mot français, et le plus habituel’dans la Bible (Josué 8.28 ; 2 Rois 19.25 ; Jérémie 25.12, Baruch 4.33 etc.).

2.

La signification est plus étendue : défaite, insuccès, même la mort (2 Chroniques 22.7 ; Ésaïe 1.28 ; Ésaïe 10.3 ; Daniel 9.27 ; Daniel 11.17 ; Osée 13.9 ; Amos 5.9, Abdias 1.13 ; 1 Thessaloniciens 5.3 ; 2 Pierre 2.1).

3.

Parfois l’idée dominante est celle d’humiliation (Job 31.3 ; Psaumes 35.8 ; Proverbes 6.15 ; Proverbes 10.14-15-29 13.6 16.18 18.7-12).

4.

Les applications morales du mot correspondent à ces différents sens : la ruine, c’est alors l’écroulement de l’individu, la débâcle de sa vie spirituelle (Psaumes 1.6 ; Ésaïe 59.7 ; Matthieu 7.27 ; Romains 3.16 ; 1 Timothée 6.9 ; 2 Timothée 2.14 ; 2 Pierre 2.3 ; 2 Pierre 3.16). C’est à 2 Timothée 2.14 qu’est empruntée l’expression « ruine et perdition » mise par Calvin dans la Confession des péchés, et que certaines liturgies ont modernisée en « condamnation et mort ».

5.

Enfin, en deux passages du Nouveau Testament (2 Thessaloniciens 1.9 ; 2 Pierre 1.7)., le mot ruine désigne la perdition éternelle (voir Perdition).


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.